Canton de Belle-Isle-en-Terre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belle-Île.
Canton de Belle-Isle-en-Terre
Canton de Belle-Isle-en-Terre
Situation du canton de Belle-Isle-en-Terre dans le département de Côtes-d'Armor.
Administration
PaysDrapeau de la France France
RégionBretagne
DépartementCôtes-d'Armor
Arrondissement(s)Arrondissement de Guingamp
Chef-lieuBelle-Isle-en-Terre
Code canton22 02
Disparition2015
Démographie
Population6 046 hab. (2012)
Densité35 hab./km2
Géographie
Superficie172,57 km2
Subdivisions
Communes7

Le canton de Belle-Isle-en-Terre est une ancienne division administrative française, située dans le département des Côtes-d'Armor et la région Bretagne.

Histoire

Localisation du canton dans l'arrondissement de Guingamp
  • Le canton de Belle-Isle-en-Terre a été créé en 1793 et modifiée en 1801[1].
  • De 1833 à 1848, les cantons de Belle-Isle-en-Terre et de Bourbriac avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.
  • Un nouveau découpage territorial des Côtes-d'Armor entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée.
  • Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans les Côtes-d'Armor, le nombre de cantons passe ainsi de 52 à 27 provoquant la suppression du canton de Belle-Isle-en-Terre.