Campagne de la péninsule de Huon

Campagne de la péninsule de Huon
Description de cette image, également commentée ci-après
Infanterie australienne avançant derrière des Matilda Mark II durant un assaut près de Sattelberg en novembre 1943
Informations générales
Date 4 septembre 1943 - 1er mars 1944
Lieu Papouasie Nouvelle-Guinée, Péninsule de Huon
Issue Victoire alliée
Belligérants
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Japon Empire du Japon
Commandants
Drapeau de l'Australie George WootenDrapeau : Japon Hatazo Adachi
Forces en présence
Drapeau de l'Australie environ 13 000 hommesDrapeau : Japon environ 12 600 hommes
Pertes
Drapeau de l'Australie 284 morts,
798 blessés,
plusieurs milliers de malades
Drapeau : Japon environ 5 000 morts,
plusieurs milliers de malades

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne de la péninsule de Huon



Campagne de Nouvelle-Guinée

La campagne de la péninsule de Huon désigne une série d'actions de septembre 1943 à mars 1944 menées par l'Australie, appuyée par les États-Unis, contre l'Empire du Japon lors de la campagne de Nouvelle-Guinée durant la guerre du Pacifique.

Après leurs succès lors de la campagne de Salamaua-Lae, les forces australiennes poursuivent en septembre 1943 leurs offensives dans le Territoire de Nouvelle-Guinée avec pour objectif de reprendre et de sécuriser la Péninsule de Huon.La 9e division d'infanterie fut à cet effet chargée d'avancer vers l'est de Lae puis de remonter le long des lignes côtières de la péninsule et d'y neutraliser les garnisons japonaises sur sa route. Cette campagne se déroula en parallèle de la Campagne des monts Finisterre, démarrée au même moment, où la 7e division d'infanterie reçut pour objectif de mener les opérations vers l'ouest de Lae, puis de remonter vers le nord-ouest en s’enfonçant par les terres vers les monts Finisterre pour rejoindre Madang.