Cagny (Somme)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cagny.
Cagny
Panonceau à l'entrée de la commune.
Panonceau à l'entrée de la commune.
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Amiens-5
Intercommunalité Communauté d'agglomération Amiens Métropole
Maire
Mandat
Alain Molliens
2014- 2020
Code postal 80330
Code commune 80160
Démographie
Gentilé Cagnisiens
Cagnisiennes
Population
municipale
1 211 hab. (2014 en diminution de 4,34 % par rapport à 2009)
Densité 229 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 51′ 43″ nord, 2° 20′ 38″ est
Altitude Min. 23 m
Max. 107 m
Superficie 5,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Cagny

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Cagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cagny
Liens
Site web ville-cagny.fr

Cagny est une commune française, située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.

Géographie

Plan des communes limitrophes de Cagny

Le territoire de la commune s'étend sur 529 hectares dans le canton d'Amiens Sud-Est. Cagny porte le code INSEE 80160 et le code postal 80330.

Relief

En bordure du plateau picard, l'altitude moyenne de la commune est de 31 mètres environ. Elle est traversée par l' Avre, le principal affluent de la Somme en rive gauche, qui en constitue sa limite au nord-est. Les vallons - vallée aux Loups et vallée de Boves - incisent le plateau en rejoignant l'Avre et délimitent au nord-ouest et au sud-est la commune. Au sud-ouest du cimetière communal sur le Haut des Vignes, on aperçoit les vallées de la Somme et de l'Avre et le petit bois de la Garenne qui abrite l'un des hauts-lieux de ia Préhistoire. Il y a près d'un demi-million d'années, l'Avre coule au niveau de la Garenne, l'environnement de la rivière offre aux petits groupes d'hommes paléolithiques saisonniers, un approvisionnement en matière première, le silex et, un lieu de chasse. Dans les alluvions de l'Avre recouvertes par des dépôts de lœss et de limons, un outillage de pierre et les restes de la faune chassée puis consommée constituent de très anciennes et rares archives régionales [1].

Les terrasses quaternaires

Les successions de phases glaciaires et interglaciaires quaternaires ont modelé les versants et le fond de la vallée de l'Avre et la confluence. Lors de la glaciation du Mindel, l'eau abondante alimente la rivière Avre creusée dans le substratum crayeux et dépose des alluvions contenant des rognons de silex. La craie gorgée d'eau est facilement éclatée par le gel ( gélifraction) et les débris nappent les versants. Lors de l'interglaciaire, la végétation se développe tandis que le débit de la rivière se réduit. Des hommes préhistoriques s'installent et taillent les silex (env. 450 000 ans). La végétation disparaît à la glaciation suivante, Riss. La rivière creuse le lit en se déplaçant vers l'est. Un sédiment éolien facilement déplacé en contexte périglaciaire et steppique ( lœss ancien) se dépose. L'ancien lit de la rivière forme une terrasse alluviale. A l'interglaciaire suivant, la végétation se réinstalle. Un sol (plus tard paléosol) se met en place à la surface du lœss ancien. Lors de la dernière glaciation, Weichselien, la rivière gonfle à nouveau et approfondit le lit en se déplaçant vers l'est. Un nouveau dépôt lœss couvre le plateau et les versants de vallée. Avec l'interglaciaire actuel, Holocène, la végétation forestière est à nouveau installée.

Climat

Le climat picard est tempéré soumis aux flux d'ouest de la façade maritime. Les précipitations moyennes annuelles sont comprises entre 600 et 800 mm. Les températures estivales présentent une moyenne en juillet de 17 °C environ et les temps pluvieux et frais alternent avec des météorologies chaudes et sèches. Les données météo-France pour Cagny (et l'ensemble de la communauté de communes amiénoise) proviennent de la station automatique de Glisy.

Urbanisme

Depuis quelques années, l'autoroute A29 (E44) coupe en deux l'agglomération et la dessert par un échangeur au niveau de l'Avre. Auparavant les deux axes principaux étaient la rue de Cagny et la rue Henri-Barbusse où se concentre l'habitat. L'essentiel de la commune est en openfield. Les parcelles du bourg se présentent avec une maison de briques donnant sur la rue et un long jardin. Il n'y a pas d'immeuble mais un habitat individuel (lotissements) plus quelques bâtiments à fonction artisanale ou agricole.

Other Languages
ᨅᨔ ᨕᨘᨁᨗ: Cagny, Somme
català: Cagny (Somme)
Cebuano: Cagny, Somme
Deutsch: Cagny (Somme)
English: Cagny, Somme
español: Cagny (Somme)
euskara: Cagny (Somme)
italiano: Cagny (Somme)
Malagasy: Cagny, Somme
Bahasa Melayu: Cagny, Somme
Nederlands: Cagny (Somme)
occitan: Cagny (Somme)
Piemontèis: Cagny (Somme)
português: Cagny (Somme)
română: Cagny, Somme
srpskohrvatski / српскохрватски: Cagny (Soma)
slovenčina: Cagny (Somme)
српски / srpski: Кањи (Сома)
svenska: Cagny, Somme
українська: Каньї (Сомма)
oʻzbekcha/ўзбекча: Cagny (Somme)
Tiếng Việt: Cagny, Somme
Volapük: Cagny (Somme)
Winaray: Cagny, Somme
Bân-lâm-gú: Cagny (Somme)