Cadran solaire

Un cadran solaire est un instrument silencieux et immobile qui indique le temps solaire par le déplacement de l'ombre d'un objet de forme variable, le gnomon ou le style, sur une surface, la table du cadran, associé à un ensemble de graduations tracées sur cette surface. La table est généralement plane mais peut aussi être concave, convexe, sphérique, cylindrique, etc.

Cadran solaire à Cracovie avec tracé d'arcs diurnes.
À côté du bandeau marquant, en noir sur fond blanc, les heures matinales (VII à IX, à gauche) et vespérales (III à VI, à droite), figurent au revers du bandeau marquant les heures proches de midi (X à XII et I à II) et dessinés en blanc sur fond noir, les signes du zodiaque (six à gauche et six à droite), dont les limites correspondent au tracé de 7 arcs diurnes (qui sont des arcs d'hyperbole). L'heure indiquée est 1 h 50 min de l'après-midi, le 16 juillet, 25 jours après le solstice d'été.
Cadran solaire à Saint-Rémy-de-Provence


Le gnomon indique généralement l'heure par la longueur ou la direction de son ombre. Sur les cadrans courants, l'élément porte-ombre est généralement un axe (ou l'arête d'un plan) incliné parallèlement à l'axe de rotation de la Terre ou axe du monde. Il prend alors le nom de « style polaire ». Cette inclinaison, dont l'angle dépend de la latitude du lieu, permet de lire l'heure pendant toute l'année directement sur un même ensemble de graduations : l'éventail des lignes horaires.

Cadran solaire de Pontarlier avec analemme de correction du temps.

Un instrument de mesure du temps

Cadran solaire de Tourrettes-sur-Loup.
Cadrans solaires à l' observatoire de Jaipur

Le cadran solaire est considéré, du fait de sa simplicité, comme l'un des tout premiers objets utilisés par l'homme pour mesurer l'écoulement du temps. Les plus anciens indicateurs solaires connus, ont été trouvés en Égypte, mais ils n'indiquaient que des instants indéfinis et non des heures au sens où nous les entendons aujourd'hui. Les premiers véritables cadrans solaires sont probablement le polos et le scaphé, basés sur la sphère, supposés être introduits par Bérose en Grèce antique au IVe siècle IVe siècle av. J.-C. ; d'autres modèles en découlèrent (hémisphérique, conique, plan…), inventoriés dans les cadrans antiques.

Ces modèles indiquaient des « heures inégales » (heures également appelées heures temporaires variant selon le lieu et la saison [1]) qui divisaient le jour, du lever au coucher du soleil, en 12 heures, été comme hiver : les heures d'été étaient longues, les heures d'hiver courtes. Vers le VIIe siècles les cadrans canoniaux apparurent en Europe à la suite des travaux de Bède le Vénérable. Ils assurèrent une transition vers les cadrans solaires à style incliné tels que nous les connaissons aujourd'hui, et dont le principe, provenant de la civilisation arabe, apparut vers les e et e siècles. L'inclinaison du style a permis de tracer un diagramme de lignes horaires indiquant des heures égales, c'est-à-dire telles que nous les utilisons : un jour, d'un midi au suivant, est divisé en 24 heures, quelle que soit l'époque de l'année.

L'apparition et la diffusion de l' horloge, à partir de la fin du e siècle, entraîna le développement de ce type de cadran solaire, puisque ses indications pouvaient être directement comparées avec celles des horloges : le cadran solaire disait l'heure, à charge pour l'horloge de la conserver. Les cadrans firent alors l'objet d'une science, la gnomonique, branche de l' astronomie, qui connut son apogée au e siècle et d'un art, exercé par les cadraniers.

Other Languages
Afrikaans: Sonwyser
العربية: مزولة
azərbaycanca: Günəş saatı
تۆرکجه: گونش ساعاتی
беларуская: Сонечны гадзіннік
brezhoneg: Horolaj-heol
bosanski: Sunčani sat
corsu: Meridiana
dansk: Solur
Deutsch: Sonnenuhr
Ελληνικά: Ηλιακό ρολόι
emiliàn e rumagnòl: Meridiàna
English: Sundial
Esperanto: Sunhorloĝo
español: Reloj de sol
euskara: Eguzki erloju
Gaeilge: Clog gréine
贛語: 日晷
Avañe'ẽ: Kuarahyra'anga
עברית: שעון שמש
हिन्दी: सौर घड़ी
hrvatski: Sunčani sat
magyar: Napóra
Bahasa Indonesia: Jam matahari
íslenska: Sólúr
italiano: Meridiana
日本語: 日時計
ქართული: მზის საათი
қазақша: Күн сағаты
한국어: 해시계
Latina: Solarium
Lëtzebuergesch: Sonnenauer
Bahasa Melayu: Jam matahari
Mirandés: Reloijo de sol
Nedersaksies: Zunnewiezer
Nederlands: Zonnewijzer
norsk nynorsk: Solur
norsk: Solur
پنجابی: سنڈائل
português: Relógio de sol
română: Ceas solar
Scots: Sundial
srpskohrvatski / српскохрватски: Sunčani sat
Simple English: Sundial
slovenčina: Slnečné hodiny
slovenščina: Sončna ura
српски / srpski: Сунчани часовник
svenska: Solur
Türkçe: Güneş saati
українська: Сонячний годинник
oʻzbekcha/ўзбекча: Quyosh soati
吴语: 太阳钟
中文: 日晷
粵語: 日晷