CSA Czech Airlines

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CSA.
Czech Airlines
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
OKCSACSA Lines
Repères historiques
Date de création1923
Généralités
Basée àAéroport de Prague-Václav-Havel
Autres bases-
Programme de fidélitéOK Plus
AllianceSkyteam
Taille de la flotte23
Nombre de destinations43
Siège socialDrapeau de la République tchèque République tchèque Prague
Société mèreCzech Aeroholding
Effectif954 (2013)[1]
Site webwww.czechairlines.com



Le siège de Czech Airlines

CSA Czech Airlines (code AITA : OK ; code OACI : CSA), (en tchèque : České aerolinie, as), est une compagnie aérienne tchèque basée à l'Aéroport de Prague-Václav-Havel. Elle est membre de l'alliance Skyteam depuis mars 2001.

Histoire

CSA a été créée comme Československé státní aerolinie (Czechoslovak State Airlines) le 6 octobre 1923. Le premier vol entre Prague et Bratislava a lieu le 29 octobre de la même année. Sur ce vol, le pilote Karel Brabenec parcourt la distance de 321 km avec un biplan Aero A-14 (Bandenburg). La compagnie rejoint l’IATA en 1929[2]. Son premier vol international a lieu en 1930, vers Zagreb ; la ligne vers Moscou étant inaugurée en 1936. Les activités de la compagnie sont interrompues par l’invasion allemande du pays. Après la Seconde Guerre mondiale, elle reprend progressivement les vols et se pose pour la première fois en Afrique en 1947 (Le Caire). La prise de pouvoir des communistes en 1948 entraine des embargos sur l’équipement, obligeant CSA à se tourner vers des avions construits en Union Soviétique. En 1950, elle est victime du premier triple détournement d’avions, des appareils en provenance de Brno, Ostrava et Bratislava se posant à Munich au lieu de Prague le matin du 24 mars. Un tiers des passagers demande l’asile politique, les autres retournant en Tchécoslovaquie[3].

CSA Tupolev Tu-104 OK-LDA, 1958. This aircraft is displayed in the Prague Aviation Museum, Kbely

En 1957, CSA est la troisième compagnie aérienne au monde à mettre en service un avion à réaction, le Tupolev Tu-104A, entre Prague et Moscou. Elle inaugure sa première liaison transatlantique le 3 février 1962, vers La Havane à Cuba. Son réseau se développe dans les années 1960 au Moyen-Orient et en Asie. CSA atterrit à Montréal et New York en 1970. En 1987, son réseau comprend des destinations comme Barcelone, Lisbonne, Malte, Dubaï, Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Erevan ou Tachkent.

Air France entre dans son capital en 1992, mais revend ses parts deux ans plus tard à la banque Konsolidacni banka. La compagnie, dont la flotte comprend désormais des Airbus, Boeing et ATR, adopte son nom actuel, CSA Czech Airlines, en mai 1995. Son réseau compte 75 destinations dans 44 pays en 2004, année qui la voit transporter 4,34 millions de passagers.

La crise économique pousse le gouvernement à tenter en février 2009 de privatiser CSA, un processus suspendu en octobre avec le rejet de l’offre présentée par Travel Services et Unimex Group. Après des pertes de 9,5 millions d'euros en 2011, un nouvel essai est lancé en décembre 2012, alors que la compagnie annonce son retour sur le long-courrier. En mars 2013 l’état accepte l’offre de Korean Air, qui met 2,64 millions d’euros sur la table pour acheter 44 % des parts de CSA Czech Airlines[4].

En octobre 2017, la compagnie tchèque Travel Service rachète CSA.[5]

Other Languages
žemaitėška: Czech Airlines
български: Чешки авиолинии
bosanski: Czech Airlines
español: Czech Airlines
suomi: ČSA
hrvatski: Czech Airlines
Հայերեն: Czech Airlines
Bahasa Indonesia: Czech Airlines
italiano: Czech Airlines
日本語: チェコ航空
Basa Jawa: Czech Airlines
한국어: 체코 항공
lietuvių: Czech Airlines
македонски: Czech Airlines
Nederlands: Czech Airlines
português: CSA Czech Airlines
русский: Czech Airlines
саха тыла: Czech Airlines
srpskohrvatski / српскохрватски: ČSA
Simple English: Czech Airlines
slovenčina: České aerolinie
српски / srpski: Чешке авио-линије
Türkçe: Czech Airlines
українська: Czech Airlines
Tiếng Việt: Czech Airlines
中文: 捷克航空
粵語: 捷克航空