COBOL

COBOL
Date de première version 1959
Développeurs Short Range Committee
Dernière version 2014 [1] Voir et modifier les données sur Wikidata
Influencé par FLOW-MATIC, COMTRAN
Extension de fichier cbl, cob et cpy Voir et modifier les données sur Wikidata
Exemple de programme source COBOL

COBOL est un langage de programmation créé en 1959 (officiellement le 18 septembre 1959) [2]. Son nom est l'acronyme de Common Business Oriented Language qui révèle sa vocation originelle : être un langage commun pour la programmation d'applications de gestion.

Histoire et spécifications

Le COBOL a initialement été créé en 1959 par le Short Range Committee, un des trois comités proposés à une rencontre au Pentagone en mai 1959 organisée par Charles Phillips du département de la défense des États-Unis. Le comité a été formé pour recommander une approche à court terme pour un langage commun, indépendant des constructeurs, pour les applications de gestion de l'administration américaine. Il était constitué de membres représentant six constructeurs d' ordinateurs et trois agences gouvernementales. Les six constructeurs informatiques étaient Burroughs Corporation, IBM, Minneapolis-Honeywell, RCA, Sperry Rand, et Sylvania Electric Products. Les trois agences du gouvernement étaient le US Air Force, le David Taylor Model Basin, et l' Institut national des standards. Ce comité était présidé par un membre du NBS. Des comités à moyen et long terme ont également été proposés au Pentagone. En revanche, même si le premier a été fondé, il n'a jamais été opérationnel, et le dernier n'a jamais été fondé. En fin de compte, un sous-comité du Short Range Committee a été formé avec six membres :

  • William Selden et Gertrude Tierney de IBM ;
  • Howard Bromberg et Howard Discount de RCA ;
  • Vernon Reeves et Jean E. Sammet de Sylvania Electric Products.

Ce sous-comité a terminé les spécifications de COBOL fin 1959. Elles étaient largement inspirées par le langage FLOW-MATIC inventé par Grace Hopper, surnommée « la mère du langage COBOL », et par le langage COMTRAN d'IBM, inventé par Bob Bemer.

Ce langage ayant été conçu aux débuts de l'informatique, sa relative complexité rebute nombre de programmeurs de notre époque, ce qui lui a valu deux interprétations ironiques de son acronyme : Compiles Only Because Of Luck (fonctionne uniquement par chance) et Completly Obsolete Business Oriented Language (Langage orienté gestion complètement obsolète) [3].

Other Languages
Afrikaans: COBOL
العربية: كوبول
azərbaycanca: COBOL
беларуская: COBOL
български: COBOL
বাংলা: কোবোল
bosanski: COBOL
català: COBOL
čeština: COBOL
dansk: COBOL
Deutsch: COBOL
Ελληνικά: COBOL
English: COBOL
Esperanto: COBOL
español: COBOL
eesti: COBOL
euskara: COBOL
فارسی: کوبول
suomi: COBOL
Gaeilge: COBOL
galego: COBOL
עברית: COBOL
hrvatski: COBOL
magyar: COBOL
Հայերեն: Կոբոլ
interlingua: COBOL
Bahasa Indonesia: COBOL
italiano: COBOL
日本語: COBOL
ქართული: კობოლი
한국어: 코볼
Кыргызча: COBOL
Latina: COBOL
lietuvių: COBOL
latviešu: COBOL
മലയാളം: കോബോൾ
मराठी: कोबॉल
Bahasa Melayu: COBOL
Nederlands: COBOL
norsk: COBOL
polski: COBOL
português: COBOL
română: COBOL
русский: Кобол
Scots: COBOL
srpskohrvatski / српскохрватски: COBOL
Simple English: COBOL
slovenčina: COBOL
slovenščina: COBOL
svenska: COBOL
తెలుగు: కోబాల్
тоҷикӣ: COBOL
Türkçe: COBOL
українська: COBOL
oʻzbekcha/ўзбекча: Kobol
Tiếng Việt: COBOL
ייִדיש: קאבאל
中文: COBOL