Burkina Faso

Burkina Faso

Drapeau
Drapeau du Burkina Faso
Blason
Armoiries du Burkina Faso
Devise nationale Unité - Progrès - Justice [1]
Hymne national Ditanyè
(l’Hymne de la victoire)
Administration
Forme de l'État République (Faso)
Président de la République Roch Marc Christian Kaboré
Premier ministre Paul Kaba Thiéba
Langues officielles Français
Le Moré, le Dioula et le Peul ont le statut de langues nationales.
Capitale Ouagadougou

12° 22′ N, 1° 31′ O

Géographie
Plus grande ville Ouagadougou
Superficie totale 274 400  km2
( classé 73e)
Superficie en eau Négligeable
Fuseau horaire UTC +0
Histoire
Indépendance De la France
Date
Démographie
Gentilé Burkinabé [2]
Population totale (est. juillet 2016) 19 512 533 [3] hab.
( classé 61e)
Densité 71,11 hab./km2
Économie
IDH ( 2014) en augmentation 0,402 [4] (faible) ( 183e)
Monnaie Franc CFA ( XOF​)
Divers
Code ISO 3166-1 BFA, BF​
Domaine Internet .bf
Indicatif téléphonique +226

Le Burkina Faso, littéralement « Pays des hommes intègres » aussi appelé Burkina (/buʁ.ki.na/ en alphabet phonétique international), anciennement République de Haute-Volta, est un pays d' Afrique de l'Ouest sans accès à la mer. Il est entouré par : le Mali au nord et à l'ouest, le Niger à l'est, le Bénin au sud-est, le Togo et le Ghana au sud et la Côte d'Ivoire au sud-ouest.

La capitale Ouagadougou est située au centre du pays. Le Burkina Faso est membre de l' Union africaine (UA) et de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). C'est l'un des dix pays les moins développés du monde, avec un indice de développement humain de 0,343 en 2012.

Étymologie

Ancienne colonie française, la Haute-Volta obtient l' indépendance le . Le nom actuel du pays, Burkina Faso, date du , sous la présidence du révolutionnaire Thomas Sankara. Combinaison de deux mots dans deux langues principales du pays, il signifie « la patrie des hommes intègres » — burkina se traduisant par « intégrité, honneur » en moré, et faso se traduisant par « territoire, terre ou patrie » en dioula. La Constitution nationale [5] nomme les habitants du Burkina Faso les Burkinabè (mot invariable en genre et en nombre), où le suffixe se traduit par « habitant » (homme ou femme) en peul. Le choix de ce mélange de langues (fondé sur trois langues ayant le statut de langues nationales avec le français) dans la dénomination du pays et de ses habitants traduit la volonté d'unification d'une société multi-ethnique (plus de 60 ethnies) [6]. Dans la francophonie, les habitants du Burkina peuvent être désignés comme Burkinabè (mot invariable en genre et en nombre), Burkinais et Burkinaises [2], Burkinabais et Burkinabaises [2].

On utilise Burkina, Faso ou Burkina Faso dans les usages courants, et Burkina Faso dans les usages officiels. D'après la constitution du Burkina Faso, « le Faso est la forme républicaine de l'État » [5]. Le terme « Faso » remplace donc le terme « République » : « République du Burkina Faso » ou « République du Burkina » n'existe pas. De même on utilise officiellement « président du Faso » au lieu de « président de la République ».