Bureaucratie

L'administration royale en 1719 en Prusse : une bureaucratie.

Une bureaucratie (terme créé en 1759 par Vincent de Gournay, composé de bureau et -cratie (pouvoir)) est une forme d'organisation du travail inventée par les Chinois[réf. nécessaire], reprise en France par Louis XIV et Colbert sous le nom d' « Administration » et perfectionnée ensuite par les Prussiens.

Cette forme d'organisation du travail a été analysée en 1920 en Allemagne par le sociologue Max Weber, puis dans les années 1960 en France par le consultant Octave Gélinier et le sociologue Michel Crozier.

En tant que forme d'organisation du travail, la bureaucratie désigne une administration publique dont l'action est encadrée par le droit. Ses agents, les fonctionnaires, sont recrutés par examens ou concours, accomplissent une carrière, doivent obéissance à leur supérieur hiérarchique et travaillent dans un secteur spécialisé. Cette définition correspond au sens wébérien du concept de bureaucratie. Cette dernière apparaît ainsi comme la plus conforme au modèle de la rationalité légale, notamment parce qu'elle s'appuie sur des règles juridiques, permet une meilleure prévisibilité et repose sur un savoir précis.

C'est aussi une dérive de cette forme d'organisation mise en évidence par les sociologues des organisations. Ces derniers montrent en effet que le formalisme de la bureaucratie peut entraîner une lourdeur et une rigidité de l'action administrative, voire une monopolisation du pouvoir au profit des seuls intérêts des bureaucrates. On parle alors de bureaupathologie.[réf. nécessaire]

Un terme aux sens multiples

En politique, la bureaucratie désigne un pouvoir sans direction qui se caractérise par des règles strictes, la division des responsabilités et une forte hiérarchie.

Ce néologisme, créé au XVIIIe siècle par Vincent de Gournay, a été défini par Max Weber. Il peut s'appliquer à toute forme d'organisation, bien qu'on l'associe surtout aux pouvoirs publics. Max Weber fut le premier à amener à la lumière du jour le concept de bureaucratie qui a su prendre de l’ampleur avec les années. En fait, ce sociologue allemand a su présenter différentes théories au niveau des sciences sociales. Sa théorie weberienne prône, d’autant plus, l’importance de l’action sociale dans la société.

De façon plus concrète, la théorie de la bureaucratie se définit comme étant un certain système pyramidal hiérarchisé permettant à la population de développer des compétences propres à différentes capacités.

La bureaucratie, dans ce sens second, se caractérise par certains stéréotypes, tels que la lenteur, l'irrationalité, l'indécision ou l'aveuglement.

Dans son livre La bureaucratie, Alfred Sauvy introduit le terme de « burelain », par analogie avec « châtelain », pour désigner le bureaucrate dans son royaume.

Other Languages
العربية: بيروقراطية
asturianu: Burocracia
azərbaycanca: Bürokratiya
беларуская: Бюракратыя
български: Бюрокрация
català: Burocràcia
کوردی: بیرۆکراسی
čeština: Byrokracie
Deutsch: Bürokratie
Ελληνικά: Γραφειοκρατία
English: Bureaucracy
Esperanto: Burokratio
español: Burocracia
euskara: Burokrazia
suomi: Byrokratia
galego: Burocracia
עברית: בירוקרטיה
हिन्दी: अफसरशाही
hrvatski: Birokracija
magyar: Bürokrácia
Հայերեն: Բյուրոկրատիա
Bahasa Indonesia: Birokrasi
íslenska: Skrifræði
italiano: Burocrazia
日本語: 官僚制
ქართული: ბიუროკრატია
қазақша: Бюрократия
한국어: 관료제
Кыргызча: Бюрократия
lietuvių: Biurokratija
latviešu: Birokrātija
македонски: Бирократија
Bahasa Melayu: Birokrasi
Nederlands: Bureaucratie
norsk nynorsk: Byråkrati
norsk: Byråkrati
polski: Biurokracja
português: Burocracia
română: Birocrație
русский: Бюрократия
русиньскый: Бюрокрація
davvisámegiella: Birokratiija
srpskohrvatski / српскохрватски: Birokracija
Simple English: Bureaucracy
slovenščina: Birokracija
српски / srpski: Бирократија
Basa Sunda: Birokrasi
svenska: Byråkrati
тоҷикӣ: Бюрократия
Türkçe: Bürokrasi
українська: Бюрократія
oʻzbekcha/ўзбекча: Byurokratiya
Tiếng Việt: Bộ máy quan liêu
მარგალური: ბიუროკრატია
中文: 官僚制
粵語: 官僚組織