Brontosaurus

Brontosaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette reconstitué de Brontosaurus excelsus (YPM 1980), nommé précédemment Apatosaurus excelsus.
Classification
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embr.Vertebrata
ClasseSauropsida
Sous-classeDiapsida
Super-ordreDinosauria
OrdreSaurischia
Sous-ordre Sauropodomorpha
Infra-ordre Sauropoda
Clade Eusauropoda
Clade Neosauropoda
Super-famille Diplodocoidea
Clade Diplodocimorpha
Clade Flagellicaudata
Famille Diplodocidae
Sous-famille Apatosaurinae

Genre

 Brontosaurus
(Marsh[1], 1879)

Espèces de rang inférieur

Brontosaurus (brontosaure en français) est un genre éteint de dinosaures herbivores sauropodes géants de la famille des diplodocidés. Il a vécu en Amérique du Nord au Jurassique supérieur (Kimméridgien et Tithonien) il y a environ entre 156,3 et 146,8 Ma (millions d'années)[4],[5]. Ses restes fossiles ont été découverts dans les états de l'ouest et du centre des États-Unis dans la formation de Morrison.

C'est un des dinosaures herbivores les plus connus du grand public. Il est proche du genre Apatosaurus, et jusqu'en 2015, les paléontologues considéraient même que le genre Brontosaurus n'était plus valide (synonyme junior), et que tous les spécimens rattachés à ce genre étaient en fait des apatosaures. En 2015, Emanuel Tschopp, Octavio Mateus et Roger B.J. Benson réalisent une grande synthèse des Diplodocidae et proposent de réhabiliter le genre Brontosaurus, auquel ils affilient trois espèces[6]. Cette proposition soulève de nombreux commentaires parmi les paléontologues[7],[8].

Brontosaurus et Apatosaurus

Historique

Création des deux genres

La confusion vient du fait que le paléontologue américain Othniel Charles Marsh après avoir nommé les premiers fossiles attribués au nouveau genre Apatosaurus en 1877[9] a découvert, deux ans plus tard, les restes d'un autre individu, un juvénile, qu'il n'identifie pas comme appartenant au même genre et qu'il nomme Brontosaurus[1].

Mise en synonymie sous le nom d'Apatosaurus

En 1903, un autre paléontologue américain, Elmer Samuel Riggs, réétudia les restes des deux spécimens et conclut qu'en réalité ils devaient être rangés dans le même genre[10]. Le genre Apatosaurus ayant été nommé en premier, le principe d'antériorité du code international de nomenclature zoologique (CINZ) lui donne la priorité, en reléguant Brontosaurus au rang de simple synonyme junior[10].

Résilience du terme brontosaure

Le terme de brontosaure est cependant resté courant dans la littérature non-scientifique, ainsi que dans les films, et bien connu du grand public, pour qui il apparaît même parfois comme un synonyme du mot dinosaure. Le service postal gouvernemental des États-Unis (United States Postal Service) imprime même en 1989 des timbres figurant des dinosaures incluant Brontosaurus aux côtés de Tyrannosaurus, Stegosaurus, Pteranodon, ce dernier n’étant d'ailleurs pas un dinosaure. Cette usage tardif du terme Brontosaurus à la place de celui d'Apatosaurus soulève une polémique de scientifiques qui critiquent l'institution comme « favorisant l'analphabétisme scientifique »[11]. Le célèbre paléontologue américain Stephen Jay Gould en fera même le sujet d'un de ses livres en 1991 « Bully for Brontosaurus » (« La Foire aux dinosaures : réflexions sur l’histoire naturelle »), où il reconnait l'importance du mot Brontosaurus dans l'imagination populaire, même si, d'un point de vue scientifique il ne peut qu'être d'accord avec mise en synonymie de Riggs en 1903[12].

Tentative de réhabilitation scientifique du genre Brontosaurus

En 2015, Emanuel Tschopp, Octavio Mateus et Roger B.J. Benson au terme d'une synthèse de cinq sur les Diplodocidae concluent qu'Apatosaurus excelsus était en fait suffisamment différent de l'espèce type du genre Apatosaurus, pour conserver son attribution originale de Brontosaurus excelsus (Marsh, 1879)[6]. Leur étude s'appuie sur l'analyse de 81 spécimens sur lesquels ils comparent les variations de 477 caractères morphologiques. Brontosaurus se distinguerait d'Apatosaurus par[6] :

  • un cou moins large, supposé moins fort ;
  • des vertèbres dorsales postérieures présentent un corps vertébral plus long que large ;
  • une omoplate dont la partie arrière jusqu'au bord acromial et à la lame distale présente un sillon ;
  • le bord acromial de la lame scapulaire distale porte un renflement arrondi ;
  • un rapport de la longueur/largeur de l'os astragale supérieur à 0,55.

Cette proposition qui va à l'encontre des règles habituelles de la taxonomie a ouvert une polémique[8].

Des experts comme Paul Barrett, responsables des dinosaures au Musée d'histoire naturelle de Londres, semblent dépités : « Ça nous a pris beaucoup de temps pour convaincre les gens qu'ils ne doivent pas utiliser le nom brontosaure. Et maintenant que l'on y est arrivé, il semble qu'il va falloir revenir en arrière et dire "En fait, vous pouvez le faire" »[7]. « La seule façon de mettre un terme définitif au débat serait sans doute de trouver un crâne de brontosaure, ce qui n’est jamais encore arrivé »[7].

Other Languages
Afrikaans: Brontosaurus
العربية: برنتوصور
Deutsch: Brontosaurus
English: Brontosaurus
español: Brontosaurus
فارسی: برانتوسور
magyar: Brontosaurus
italiano: Brontosaurus
Basa Banyumasan: Brontosaurus
မြန်မာဘာသာ: ဗရွန်တိုဆောရတ်
Nederlands: Brontosaurus
ଓଡ଼ିଆ: Elosaurus
polski: Brontozaur
português: Brontosaurus
Simple English: Brontosaurus
српски / srpski: Бронтосаур
українська: Бронтозавр
Tiếng Việt: Brontosaurus
中文: 雷龍