Brevet

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brevet (homonymie).

Un brevet est un titre de propriété industrielle qui confère à son titulaire un monopole d'exploitation sur l'invention brevetée à compter, en principe, de la date de dépôt et pour une durée maximale de 20 ans mais Il convient ainsi de noter qu'un droit de brevet n'est pas un droit d'exploitation, c'est-à-dire autorisant l'exploitation de l'invention brevetée. En effet, le droit d’exploitation peut être soumis à un autre formalisme tel que par exemple l'obtention d'une autorisation de mise sur le marché, une certification, etc.

Certains États peuvent au moment de l'inscription délivrer un « brevet provisoire », et peuvent accorder un « délai de grâce »[1] qui évite la nullité du brevet pour un inventeur ayant exposé son invention avant le dépôt de brevet, dans un cadre non confidentiel, avec comme avantage de permettre la diffusion rapide des connaissances techniques tout en réservant l'exploitation industrielle de l'invention, mais avec quelques inconvénients[2]. Selon les pays c'est le premier « inventeur » ou le premier « déposant » (en Europe) qui a priorité pour le brevet.

Le brevet n'est valable que sur un territoire déterminé, pour un État déterminé. Il est possible de déposer une demande de brevet auprès d'un État (auprès de l'INPI pour la France, de l'USPTO pour les États-Unis, du JPO pour le Japon…), ou auprès d'un groupe de pays (auprès de l'OEB pour 39 pays européens, dépôt d'une demande internationale de brevet pour les 142 pays signataires du Traité de coopération en matière de brevets[3], dite demande PCT). Ainsi, une demande de brevet peut couvrir plusieurs États, mais à la délivrance, il y a toujours autant de brevets nationaux que d'États où une protection est recherchée.

En contrepartie du droit d'interdire, pour le titulaire du brevet, à autrui de reproduire l'invention sans son autorisation, l'invention doit être divulguée dans le texte du brevet de manière pleine et entière de manière que quiconque puisse la reproduire. En pratique, les demandes de brevet sont automatiquement publiées à l'issue d'une période de 18 mois après la date de priorité, c'est-à-dire le premier dépôt.

En Europe, des brevets sur des dispositifs médicaux, des produits pharmaceutiques ou phytosanitaires peuvent être prolongés de 5 ans au plus sous réserve de l'obtention d'un certificat complémentaire de protection (règlement CE 1768/92).

Other Languages
Afrikaans: Patent
Ænglisc: Sweotolgewrit
العربية: براءة اختراع
অসমীয়া: পেটেন্ট
asturianu: Patente
azərbaycanca: Patent
Boarisch: Patent
беларуская: Патэнт
беларуская (тарашкевіца)‎: Патэнт
български: Патент
বাংলা: পেটেন্ট
català: Patent
čeština: Patent
Cymraeg: Breinlen
dansk: Patent
Deutsch: Patent
Ελληνικά: Ευρεσιτεχνία
English: Patent
Esperanto: Patento
español: Patente
eesti: Patent
euskara: Patente
suomi: Patentti
Frysk: Oktroai
Gaeilge: Paitinn
galego: Patente
ગુજરાતી: પેટન્ટ
עברית: פטנט
हिन्दी: पेटेण्ट
hrvatski: Patent
magyar: Találmány
Bahasa Indonesia: Paten
Ido: Patento
íslenska: Einkaleyfi
italiano: Brevetto
日本語: 特許
ქართული: პატენტი
қазақша: Патент
한국어: 특허
Limburgs: Oktroeaj
lietuvių: Patentas
latviešu: Patents
македонски: Патент
монгол: Патент
मराठी: एकस्व
Bahasa Melayu: Paten
Nederlands: Octrooi
norsk nynorsk: Patent
norsk: Patent
ਪੰਜਾਬੀ: ਪੇਟੈਂਟ
polski: Patent
português: Patente
русский: Патент
Scots: Patent
srpskohrvatski / српскохрватски: Patent
Simple English: Patent
slovenščina: Patent
српски / srpski: Патент
svenska: Patent
Tagalog: Patente
Türkçe: Patent
татарча/tatarça: Патент
українська: Патент
اردو: براءت
oʻzbekcha/ўзбекча: Patent
Tiếng Việt: Bằng sáng chế
吴语: 专利
中文: 专利
粵語: 專利