Brésil

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Brésil (bois)

République fédérative du Brésil

República Federativa do Brasil (pt)  Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter

Drapeau
Drapeau du Brésil
Blason
Armes du Brésil
Devise nationale Ordem e Progresso
Français : « Ordre et progrès »
Hymne national Hino Nacional Brasileiro
Administration
Forme de l'État République présidentielle fédérale
Président de la République Michel Temer
Vice-président de la République Vacant
Langues officielles Portugais
Capitale Brasilia

15° 47′ S, 47° 53′ O

Géographie
Plus grandes villes São Paulo, Rio de Janeiro, Salvador da Bahia, Brasilia, Fortaleza, Belo Horizonte, Manaus, Curitiba, Recife, Porto Alegre, Belém
Superficie totale 8 514 876 ( IBGEkm2
( classé 5e)
Superficie en eau 0,65 %
Fuseau horaire UTC -2 à -5
Histoire
Indépendance Flag of the United Kingdom of Portugal, Brazil, and the Algarves.svg Portugal
Déclarée 7 septembre 1822
Reconnue 29 août 1825
Démographie
Gentilé Brésilien
Population totale (2016) 206 081 432 ( IBGEhab.
( classé 5e)
Densité 24 hab./km2
Économie
PIB nominal ( 2014) en diminution 2 353,025 milliards de $
- 1,59 % ( 7e)
PIB (PPA) ( 2014) en augmentation 3 263,832 milliards de $
+ 1,6 % ( 7e)
PIB nominal par hab. ( 2014) en diminution 11 604,471 $
- 2,43 % (61e)
PIB (PPA) par hab. ( 2014) en augmentation 16 096,321 $
+ 0,73 % (75e)
Taux de chômage ( 2014) Decrease Positive.svg 4,842 % de la pop.active
- 10,2 %
Dette publique brute ( 2014) Nominale :
Increase Negative.svg 3 600,867 milliards de R$
+ 12,2 %
Relative :
Increase Negative.svg 65,218 % du PIB
+ 4,81 %
IDH ( 2013) en augmentation 0,744 (élevé) ( 79e)
Monnaie Réal ( BRL​)
Divers
Code ISO 3166-1 BRA, BR​
Domaine Internet .br [1]
Indicatif téléphonique +55

Le Brésil ( portugais : Brasil [ b ɾ a ˈ z i w] Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter), dans sa forme longue République fédérative du Brésil (portugais : República Federativa do Brasil Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter), est le plus grand État d’ Amérique latine. Avec une population de 206 millions d'habitants et une superficie de 8 514 876 km2, il couvre la moitié du territoire de l' Amérique du Sud (47,3 %) [2], partageant des frontières avec tous les pays du continent à l'exception du Chili et de l' Équateur. Le Brésil est le cinquième plus grand pays de la planète, derrière les États-Unis, la Chine, le Canada et la Russie. Le pays est le seul héritage du Portugal en terre américaine, ce qui se manifeste par sa langue officielle, le portugais.

En 2014, le PIB du Brésil s'élève à 2 347 milliards de dollars américains, ce qui en fait la septième puissance économique mondiale, juste devant l' Italie [3]. Considéré comme une grande puissance émergente, le pays est notamment membre de l' Organisation des Nations unies, du Mercosul, du G20 et des BRICS. Sur le plan militaire, l'armée brésilienne est classée parmi les vingt premières puissances militaires et demeure la plus importante du continent américain, derrière celle des États-Unis [4]. En dépit de la taille de son économie, le Brésil reste un des pays où les inégalités sociales et économiques sont parmi les plus élevées du monde. Avec la Chine, l' Inde ou la Russie, le Brésil est considéré comme un des rares pays à présenter le potentiel pour devenir un jour une superpuissance mondiale [5], [6]

La population brésilienne se caractérise par une importante diversité ethnique et culturelle : selon l' Institut brésilien de géographie et de statistiques (IBGE), il y a au Brésil 47,7 % de blancs, 43,1 % de métis, 7,6 % de noirs et environ 2 % d'Asiatiques et d'Amérindiens. Un grand nombre de Brésiliens descendent de pays européens, principalement du Portugal, puis d' Italie [7], d' Allemagne [8] ou d' Espagne. La majorité des Brésiliens noirs, quant à eux, sont originaires d' Afrique subsaharienne, principalement d' Angola [9]. À l'instar de ses voisins, le Brésil est un pays à majorité chrétienne (89 %). Avec 123 millions de fidèles, il s'agit de la deuxième nation chrétienne du monde (derrière les États-Unis) et de la première nation catholique (les Américains étant en grande partie protestants).

Riche en ressources naturelles, le Brésil a été identifié comme étant une nouvelle puissance pétrolière [10] : d'immenses gisements pétroliers pré-salifères ont été découverts dans les bassins de Santos et de Campos, au large de Rio de Janeiro. Les réserves récupérables n'ont cessé d'être ré-estimées à la hausse : en 2013, elles sont évaluées à 106 milliards de barils selon l' AIE [11]. « Soit plus de réserves découvertes au Brésil que dans n'importe quel autre pays », souligne l'agence.

Étymologie

Les racines étymologiques du terme « Brésil » sont difficiles à reconstruire. Plusieurs hypothèses ont circulé au sujet de l'origine de ce mot. En 1500, le navigateur portugais Pedro Alvares Cabral découvre le Brésil et, pensant avoir découvert une île, le nomme « Ilha de Vera Cruz ». L’île se révélant faire partie d'un continent (l'Amérique du Sud), il est plus tard baptisé « Terra de Santa Cruz », qui signifie « Terre de la Sainte Croix ». La théorie la plus communément admise est que le mot « Brésil » tire son origine du bois de Brésil ou pernambouc, très apprécié dès le Moyen Âge pour ses propriétés tinctoriales, dont les Portugais reconnurent la présence en quantité lors de leur première exploration du pays [12].

Avant d'arriver à la désignation actuelle, le Brésil a été désigné sous plusieurs formes : Monte Pascoal, l'Île de Vera Cruz, Terra de Santa Cruz, Nova Lusitânia, Caralia, Empire du Brésil, États-Unis du Brésil et enfin, la dénomination actuelle officielle : république fédérative du Brésil [13]. Les habitants du Brésil sont appelés Brésiliens depuis 1706 [14] (à l'origine, le terme servait à désigner uniquement les nobles qui commerçaient le pau-brasil [15]).