Boeing B-29 Superfortress

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir B29 et Superfortress.

Boeing B-29 Superfortress
Vue de l'avion.
Un B-29 en vol

ConstructeurDrapeau : États-Unis Boeing
RôleBombardier lourd
StatutRetiré du service
Premier vol
Mise en service
Date de retrait
Coût unitaire639 188 USD en 1945[1]
Nombre construits3 970 (1943–1946)
Équipage
11 membres : Commandant, copilote, ingénieur de vol, bombardier, navigateur, opérateur radio, opérateur radar et quatre mitrailleurs (sabord x2, tourelle dorsale et arrière)
Motorisation
MoteurWright R-3350-23 et 23A
Nombre4
Type18 cylindres en double étoile, turbocompressé
Puissance unitaire2 200 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure43,1 m
Longueur30,2 m
Hauteur8,5 m
Surface alaire161,3 m2
Masses
À vide33 800 kg
Avec armement54 000 kg
Maximale60 560 kg
Performances
Vitesse maximale574 km/h
Vitesse de décrochage170 km/h
Plafond10 200 m
Vitesse ascensionnelle276 m/min
Rayon d'action2 615 km
Charge alaire337 kg/m2
Rapport poids/puissance121 kg/ch
Armement
Interne12 mitrailleuses Browning M2 calibre 50 (12,7 mm)
1 canon M2 de 20 mm dans la tourelle arrière (retiré peu de temps après la mise en service, et remplacé par 2 M2 de 12,7 mm)
Externe9 000 kg de bombes standards ou une bombe de 10 000 kg T-14 « Earthquake » après modifications

Le Boeing B-29 Superfortress est un bombardier lourd quadrimoteur à hélices et à long rayon d'action utilisé par les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée. Conçu par Boeing comme le Model 345 et développé à partir de 1938, le B-29 est l'un des plus gros avions utilisés lors de ces conflits ; lors de son entrée en service, il est à la pointe de la technologie. En comptant les coûts de conception et de production, le projet B-29 est le programme d'armement américain le plus cher de la Seconde Guerre mondiale, dépassant le coût du projet Manhattan de plus d'un milliard de dollars. C'est le premier bombardier américain à recevoir une cabine pressurisée, ainsi qu'un système de tourelles contrôlées à distance ; il est équipé d'un train d'atterrissage tricycle. Le nom « Superfortress » suit le modèle que Boeing a lancé avec le prédécesseur du B-29, le B-17 Flying Fortress (forteresse volante). Conçu comme un bombardier stratégique à haute altitude, le B-29 se montre tout aussi capable de réaliser des missions de bombardement incendiaire à basse altitude. L'un des derniers rôles du B-29 au cours de la Seconde Guerre mondiale est de réaliser les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki.

Le B-29 est technologiquement avancé en comparaison aux autres bombardiers utilisés au cours de la Seconde Guerre mondiale. De ce fait, il reste en service plusieurs années après la fin du conflit ; quelques appareils sont employés comme émetteurs de télévision volants pour la société Stratovision ; d'autres sont utilisés comme avions porteurs pour des aéronefs expérimentaux. Au début des années 1950, le B-29 est engagé dans la guerre de Corée mais se montre dépassé par l'arrivée de chasseurs à réaction. En plus des forces armées des États-Unis, quelques appareils sont utilisés par la Royal Air Force et par la Royal Australian Air Force. L'Union soviétique construit une copie du Stratofortress, conçu par rétro-ingénierie, le Tupolev Tu-4. Le B-29 sert de base à une série d'avion construits par Boeing qui comprend des bombardiers, des ravitailleurs, des avions de transport, de reconnaissance et d'entraînement, ainsi qu'au B-50 Superfortress, qui consiste globalement en un B-29 remotorisé. Les B-29 sont retirés du service au début des années 1960. Au total, 3 970 appareils sont construits ; 22 d'entre eux sont préservés dont deux exemplaires, Fifi et Doc, en état de vol.

Un avion de transport développé à partir du B-29 est le C-97 Stratofreighter, qui vole pour la première fois en 1944, suivi par sa version commerciale, le 377 Stratocruiser, en 1947. Cette évolution du bombardier vers l'avion de ligne est similaire à celle qui a permis de passer du B-17 au Model 307. En 1948, est mise en service une version de ravitaillement du B-29, le KB-29 suivie par le KC-97 Stratotanker dérivé du Model 377. Par la suite, des versions cargo conçues pour emporter des charges de très grand volume sont dérivées du Stratocruiser ; ce sont le Pregnant Guppy, les Mini Guppy et les Super Guppy, dont un exemplaire continue d'être utilisé par la NASA.

Other Languages
беларуская: Boeing B-29 Superfortress
български: Boeing B-29 Superfortress
bosanski: Boeing B-29
Deutsch: Boeing B-29
Bahasa Indonesia: B-29 Superfortress
日本語: B-29 (航空機)
Basa Jawa: B-29
монгол: Боинг Б-29
Nederlands: B-29 Superfortress
srpskohrvatski / српскохрватски: Boeing B-29
slovenščina: Boeing B-29
српски / srpski: Боинг B-29
татарча/tatarça: Boeing B-29 Superfortress
українська: Boeing B-29 Superfortress