Blues

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blues (homonymie).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références » (, comment ajouter mes sources ?).

Le blues (prononcer "blouze") est un genre musical, vocal et instrumental dérivé des chants de travail des populations afro-américaines. Le blues est apparu dans le sud des États-Unis au cours du XIXe siècle. C'est un style où le chanteur exprime sa tristesse et ses déboires.

Étymologie

Le terme blues vient de l'abréviation de l'expression anglaise blue devils (« diables bleus »), qui signifie « idées noires ». Le terme blue d'où le blues est aussi dérivé de l' ancien français et signifie « l'histoire personnelle » (il reste dans la langue française actuelle le terme bluette, qui est, pour tous les bluesmen, la signification du blues, une chanson à la première personne du singulier). La note bleue, ou blue note en anglais (quarte augmentée ou quinte diminuée) ajoutée à la gamme pentatonique mineure, donne une sonorité particulière caractéristique au blues, qui a de nombreuses origines (africaines, asiatiques via les Amérindiens, irlandaises, etc.)

L'utilisation de l'expression dans la musique noire américaine remonte au début du XXe siècle dans le Music Hall Américain ( vaudeville) et était couramment employée dès le XIXe siècle dans les pièces de théâtre qui mettaient en scène des Noirs du Sud des États-Unis (cf dans Americana, chez Fayard). W.C. Handy l'a en quelque sorte officialisée dans son Memphis Blues en 1905.