Blanchette Brunoy

Blanchette Brunoy
Nom de naissance Blanche Bilhaud
Naissance
Paris 14e ( France)
Nationalité Drapeau de France  Française
Décès (à 89 ans)
Manosque, Alpes-de-Haute-Provence ( France)
Profession actrice
Films notables La Bête humaine
Goupi Mains Rouges
La Marie du port

Blanche Bilhaud, dite Blanchette Brunoy, est une actrice française, née le à Paris 14e et morte le à Manosque.

Biographie

Blanchette Brunoy est la fille du peintre et dessinateur Henri Doucet (elle est née après la mort de son père, tué au front) et de sa compagne Camille Versal. Sa mère épousa le docteur Bilhaut qui l'adopta. Elle est la filleule de l'écrivain Georges Duhamel, membre de l'Académie française.

Après le Conservatoire où elle est l’élève d' André Brunot, elle est engagée au Théâtre de l'Œuvre et y débute en 1935 dans Nationale 6 de Jean-Jacques Bernard. Puis Jean Cocteau lui offre un rôle dans Les Chevaliers de la table ronde ; elle travaille ensuite avec les Pitoëff.

Tombeau de Blanchette Brunoy et de son époux.

Elle débute au cinéma, dans les années 1930 et 1940, par des rôles d'ingénue. Elle est remarquée entre autres, dans : Claudine à l'école de Serge de Poligny (1938), La Bête humaine de Jean Renoir (1938) et Au Bonheur des Dames d' André Cayatte (1943) - deux films adaptés de romans d' Émile Zola, Goupi Mains Rouges de Jacques Becker (1943), La Marie du port de Marcel Carné (1950) et … Comme elle respire de Pierre Salvadori (1998), sa dernière apparition à l'écran. Elle continue aussi sa carrière sur scène et interprète notamment Le Paysan parvenu d'après Marivaux en 1973.

Elle épouse en 1961 l'acteur de cinéma Maurice Maillot (1906-1968), un Rémois. Elle a possédé la belle maison de l'architecte Edmond Herbé au 18, rue Léon-Mathieu à Reims, qu'elle a conservée jusqu'en 2000 [1]. Ils reposent tous deux au cimetière du Nord.

Other Languages