Benito Juárez

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juárez et Benito Juárez (homonymie).

Benito Juárez
Illustration.
Portrait de Benito Juárez.
Fonctions
Président de la République mexicaine

(5 ans et 29 jours)
PrédécesseurMaximilien Maximilien Ier (empereur du Mexique)
SuccesseurSebastián Lerdo de Tejada

(9 mois et 6 jours)
PrédécesseurLui-même (libéral)
José Ignacio Pavón (conservateur)
SuccesseurJuan Nepomuceno Almonte (chef suprême)
Président du gouvernement libéral

(3 ans, 5 mois et 24 jours)
PrédécesseurIgnacio Comonfort (président de la république)
SuccesseurLui-même (président de la république)
Biographie
Nom de naissanceBenito Pablo Juárez García
Date de naissance
Lieu de naissanceGuelatao de Juárez (es) (Nouvelle-Espagne)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décèsMexico (Mexique)
Nature du décèsInfarctus du myocarde
NationalitéMexicain
Parti politiqueParti libéral
ConjointMargarita Maza

Benito Juárez
Présidents de la République mexicaine

Benito Juárez García, né le à Guelatao de Juárez (es), Nouvelle-Espagne et mort le [1] à Mexico[2], est un homme politique mexicain qui fut président de la République. Il résista à l'occupation française du Mexique, renversa le Second Empire mexicain, rétablit la République et employa des mesures libérales pour moderniser le pays.

Il était d’origine pauvre, rurale et autochtone, mais il est devenu un homme politique et un professionnel urbain et instruit, qui a épousé une femme socialement importante de la ville de Oaxaca, Margarita Maza[3]. Il s’est identifié principalement comme un libéral et n’a écrit que brièvement sur son héritage autochtone[4].

En 1858, à la tête de la Cour suprême, il soutient le parti libéral à la suite de la succession prévue par la Constitution de 1857, lorsque le président modéré Ignacio Comonfort fut contraint de démissionner par les conservateurs. Juárez pris la tête du camp libéral et fut élu président du gouvernement. Les conservateurs, opposés à la réforme libérale, firent sécession après le départ de Comonfort, déclenchant la guerre de la réforme (1858-1860)[5]. Il a traversé la guerre civile entre libéraux et conservateurs, puis l'expédition française (1862–67)[6], qui a été soutenue par les conservateurs mexicains. N'abandonnant jamais ses fonctions bien que contraint à l'exil dans des zones du Mexique non contrôlées par les Français, Juárez a lié le libéralisme au nationalisme mexicain et a affirmé qu'il était le chef légitime de l'État, même après son renversement entant que président de la République par les conservateurs en avril 1862. Sous la régence puis sous le Second Empire, il prend les armes et refuse de reconnaître l'empereur Maximilien Ier. Lorsque le Second Empire mexicain, soutenu par les Français est tombé en 1867, la République mexicaine avec Juárez en tant que président a été rétablie[7].

Il est maintenant "un symbole prééminent du nationalisme mexicain et de sa résistance à l'intervention étrangère"[8]. Juárez était un politicien pratique et compétent, controversé de son vivant et au-delà. Il comprenait l’importance d’une relation de travail avec les États-Unis et s’était assuré de la reconnaissance de son gouvernement libéral pendant la guerre de la réforme. Bien que beaucoup de ses positions aient changé au cours de sa vie politique, il s’en tenait à des principes particuliers, notamment la suprématie du pouvoir civil sur l’Église catholique et une partie de l’armée, ainsi que le respect de la loi et la dépersonnalisation de la vie politique[9]. De son vivant, il a cherché à renforcer le gouvernement national et à affirmer la suprématie du pouvoir central sur les États, une position à laquelle s'opposaient les libéraux radicaux et provinciaux[10]. Il a fait l’objet d’attaques polémiques de son vivant et au-delà. Cependant, la place de Juárez dans la mémoire historique mexicaine l’a inscrit comme un héros majeur[11].

Son anniversaire (le 21 mars) est une fête nationale publique et patriotique au Mexique, Juárez étant le seul particulier mexicain à être honoré.

Other Languages
aragonés: Benito Juárez
asturianu: Benito Juárez
Aymar aru: Benito Juárez
беларуская: Беніта Хуарэс
български: Бенито Хуарес
brezhoneg: Benito Juárez
čeština: Benito Juárez
Esperanto: Benito Juárez
español: Benito Juárez
hrvatski: Benito Juárez
Bahasa Indonesia: Benito Juárez
íslenska: Benito Juárez
italiano: Benito Juárez
Malagasy: Benito Juárez
Bahasa Melayu: Benito Juarez
Nāhuatl: Benito Juárez
Nederlands: Benito Juárez
norsk nynorsk: Benito Juárez
português: Benito Juárez
Runa Simi: Benito Juárez
română: Benito Juárez
srpskohrvatski / српскохрватски: Benito Juárez
Simple English: Benito Juárez
slovenščina: Benito Juárez
српски / srpski: Бенито Хуарез
Kiswahili: Benito Juárez
Türkçe: Benito Juárez
татарча/tatarça: Бенито Хуарес
українська: Беніто Хуарес
oʻzbekcha/ўзбекча: Benito Juárez
Tiếng Việt: Benito Juárez
Yorùbá: Benito Juárez