Bengali

Example.of.complex.text.rendering.svg Cette page contient des caractères d' alphasyllabaires indiens. En cas de problème, consultez Aide:Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bengali (homonymie).
Bengali
বাংলা (bangla)
Pays Bangladesh, Inde
Région Bengale-Occidental, Assam, Tripura, Orissa, Bihar, Jharkhand, Îles Andaman-et-Nicobar,
Nombre de locuteurs Total : 250 [1] millions

Maternelle : 189 millions (2001/2011) [2]

Typologie SOV
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau du Bangladesh  Bangladesh, Drapeau de l'Inde  Inde
Régi par Bangla Academy (Bangladesh)
Paschimbanga Bangla Akademi
(Bengale-Occidental)
Codes de langue
ISO 639-1 bn
ISO 639-2 ben
ISO 639-3 ben
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF bn
Linguasphère 59-AAF-u
Bangla.png
  • সমস্ত মানুষ স্বাধীনভাবে সমান মর্যাদা এবং অধিকার নিয়ে জন্মগ্রহণ করে তাঁদের বিবেক এবং বুদ্ধি আছে সুতরাং সকলেরই একে অপরের প্রতি ভ্রাতৃত্বসুলভ মনোভাব নিয়ে আচরণ করা উচিৎ
  • Sômôstô manush sbadhinbhabe sôman môrjada ebông ôdhikar niye jônmôgrôhôn kôre. Tãder bibek ebông buddhi achhe; sutôrang sôkôleri êke ôpôrer prôti bhratritbôsulôbh mônobhab niye achôrôn kôra uchit

Le bengali ou bangla (বাংলা (bangla)) est une langue indo-iranienne ( sous-branche indo-aryenne) de la famille des langues indo-européennes. Avec l' assamais, il s'agit de la plus orientale des langues indo-européennes.

Originaire de la région du Bengale à l’Est du sous-continent indien, première langue parlée au Bangladesh (en 2011, 76 % de la population l'ayant comme langue maternelle [3]), soit 106 millions de locuteurs ainsi que 13,8 % en tant que seconde langue, soit 19 millions de locuteurs, pour un total de 126 millions de locuteurs) [4] et 2e langue parlée [5], [6] en Inde, environ 94 millions de locuteurs langue maternelle, soit environ 200 millions de locuteurs langue maternelle dans le monde en 2011, le bengali est la langue nationale du Bangladesh et langue officielle dans les États indiens du Bengale-Occidental, Tripura et certains districts d’ Assam. En outre, il est parlé par d'importantes communautés en Amérique du Nord, Europe, Moyen-Orient, Sud-Est asiatique.

C'est la langue maternelle d’environ 200 millions de locuteurs (5e [7] ou 6e [8] rang au niveau mondial).

Le bengali dérive du prakrit magadhi, une forme vernaculaire de l’ancien sanskrit, comme d'autres langues dont les plus proches sont l’ assamais et l’ oriya. Le bengali s’est développé en 1000-1200 ap. J.-C. Une grande partie de son vocabulaire a été empruntée au sanskrit, tout en recevant un apport lexical arabo-persan important. Il a influencé un grand nombre de langues tibéto-birmanes du nord-ouest de l'Inde, en particulier le metei qui lui a emprunté son écriture.

Il est noté dans un semi-syllabaire qui lui est propre, dérivé de la brahmi et très proche de la devanagari, dont il respecte les principes généraux ; son tracé est cependant plus anguleux.

Le bengali par sa grande diversité de variantes régionales constitue un continuum linguistique.

Le 21 février 1952, plusieurs personnes furent tuées lors de manifestation pour le bengali. Pour cette raison en 1999, l’ UNESCO décide de commémorer tous les 21 février comme Journée internationale de la langue maternelle.

Les représentants les plus connus du bengali sont le lauréat du prix Nobel de littérature Rabindranath Tagore et l'écrivain cinéaste Satyajit Ray.

Histoire

Généalogiquement, le bengali appartient au groupe des langues indo-aryennes, sous groupe langues indiques orientales, indiquées sur la carte en jaune.

Famille et origine

Comme les autres langues indo-aryennes, sous groupe langues indiques orientales, le bengali résulte des langues indiques moyennes de l’Est du sous-continent indien.

Le groupe de langues apabhramsa locales de l’est du sous continent, apabhramsa abahatta aussi appelé : purvi, avahatta, s’est subdivisé en variantes régionales à l’époque, qui furent à leur tour à l’origine de 3 groupes aujourd’hui : le groupe bihari, le groupe oriya, et le groupe bengali-assamais.
Certains arguent que les points de divergences ont eu lieu beaucoup plus tôt—même avant 500 [12]- mais la langue n’était pas stable et fixée : différentes variétés coexistaient et les auteurs écrivaient souvent dans plusieurs de ces langues. Par exemple, il semble que le prakrit magadhi ait évolué en apabhramsa abahatta autour du VIe siècle, en concurrence avec le bengali pendant un certain temps [13].

Subdivisions historiques

L’histoire du bengali est généralement subdivisée en 3 périodes [11] :

  1. Vieux bengali (900/1000_1400) — textes : Charyapada, plus vieux texte littéraire, donc preuve écrite du bengali, recueil de 47 chants religieux d’auteurs divers, qui étaient déjà écrits en 1000 ap. J.-C.;
    émergence des pronoms : Ami, tumi, etc.; flexions verbales : -ila, -iba, etc. Groupe oriya juste avant cette période (800_1300).
  2. Bengali moyen (1400–1800) — textes principaux de cette période, œuvres littéraires aux thèmes religieux: Srikrishnakirtan de Chandidas;
    élision du mot-final son ô ; développement des verbes composés; influence du perse.
    Plusieurs universitaires subdivisent cette période plus en détail en période moyenne précoce et en période moyenne tardive.
  3. Nouveau bengali (depuis 1800) — raccourcissement des verbes et des pronoms, parmi les autres modifications
    (par ex. tahar → tar "son"/"sa"; koriyachhilô → korechhilo il/elle a fait).

Histoire

Moyenne période et début de la nouvelle période

Historiquement proche du pâli, le bengali était de plus en plus influencé par le sanskrit durant l’époque du bengali moyen (ère Chaitanya 1486 - 1534), et aussi durant la Renaissance du Bengale [14] 1775- 1941, commencement du nouveau bengali. Parmi les langues indo-européennes sur le sous-continent indien, le bengali et le marathi maintiennent une large base de vocabulaire sanskrit tandis- que l’ hindi et les autres langues telles que panjabi, sindhi et gujarati sont plus influencées par l’ arabe et le persan [15].

XVIIIe siècle, le siècle des grammaires

Jusqu’au XVIIIe siècle, personne n’avait encore essayé de documenter la grammaire du bengali. Le premier dictionnaire/grammaire bengali écrit Vocabolario em idioma Bengalla, e Portuguez dividido em duas partesé, le fut par le missionnaire portugais Manoel da Assumpção entre 1734 et 1742 durant son service au Bhawal [16]. Nathaniel Brassey Halhed, un grammairien britannique, écrivit une grammaire moderne du bengali (A Grammar of the Bengal Language, 1778) qui utilisait une typographie bengali d’impression pour la première fois [1].

XIXe siècle, le siècle des réformes et de la systématisation

Au XIXe siècle la langue fut généralement systématisée par :

  • Raja Ram Mohan Roy, le grand réformateur [17] du bengali, qui écrivit aussi une grammaire, Grammar of the Bengali Language ( 1832).
  • Ishwar Chandra Vidyasagar, qui écrivit le Sadhu Bangla, où fut découvert tardivement Barna-Parichaya, un texte qui encore aujourd’hui joue un grand rôle dans l’enseignement du bengali aux écoliers.
Shaheed Minar, ou le monument des Martyrs, à Dhaka, commémore les manifestations pour la langue bengali.

Durant cette période, la forme Choltibhasha, utilisant des flexions simplifiées et d'autres modifications, émergea du Shadhubhasha (ancienne forme) comme la forme de choix pour le bengali écrit [18].

Époque contemporaine

Avec une longue et riche tradition littéraire, le bengali unit une région culturellement multiple. En 1951–52, au Pakistan oriental (aujourd’hui le Bangladesh) [19], naît le Mouvement pour la Langue Bengali (Bhasha Andolon) au sein de la population animée, par la forte conscience d’appartenance linguistique. Bien que le bengali fût parlé par la majorité des populations de ce Pakistan oriental, l’ ourdou avait été décrété comme la seule langue nationale [20]. Le , protestataires étudiants et militants manifestaient pour maintenir l’écriture du bengali dans son alpha-syllabaire propre et pour obtenir sa reconnaissance comme langue d’État, lorsque police et militaires ouvrirent le feu à l’ université de Dhaka. Trois jeunes étudiants et plusieurs autres personnes furent tuées [21]. Ce jour est depuis resté Journée du Mouvement pour la Langue au Bangladesh, puis plus tard en 1999, l’ UNESCO décide de commémorer tous les 21 février comme Journée internationale de la langue maternelle [22], [23].

Other Languages
Afrikaans: Bengaals
Alemannisch: Bengalische Sprache
አማርኛ: በንጋልኛ
aragonés: Idioma bengalí
العربية: لغة بنغالية
অসমীয়া: বঙালী ভাষা
asturianu: Bengalí
azərbaycanca: Benqal dili
башҡортса: Бенгали
žemaitėška: Bengalu kalba
Bikol Central: Bengali
беларуская: Бенгальская мова
беларуская (тарашкевіца)‎: Бэнгальская мова
български: Бенгалски език
भोजपुरी: बांग्ला
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: বাংলা ঠার
brezhoneg: Banglaeg
bosanski: Bangla
català: Bengalí
کوردیی ناوەندی: زمانی بەنگلا
čeština: Bengálština
Cymraeg: Bengaleg
Zazaki: Bengalki
ދިވެހިބަސް: ބެންގާލީ
Esperanto: Bengala lingvo
español: Idioma bengalí
euskara: Bengalera
føroyskt: Bengalskt mál
Nordfriisk: Bengaals
贛語: 孟加拉語
Gàidhlig: Bangla
Avañe'ẽ: Vengali ñe'ẽ
ગુજરાતી: બંગાળી ભાષા
客家語/Hak-kâ-ngî: Bengal-ngî
עברית: בנגלית
Fiji Hindi: Bengali bhasa
hrvatski: Bengalski jezik
hornjoserbsce: Bengalšćina
Հայերեն: Բենգալերեն
Bahasa Indonesia: Bahasa Bengali
íslenska: Bengalska
italiano: Lingua bengali
日本語: ベンガル語
Адыгэбзэ: Бенгалыбзэ
Kongo: Kibang'la
қазақша: Бенгал тілі
kalaallisut: Bengalimiutut
한국어: 벵골어
къарачай-малкъар: Бенгал тил
kernowek: Bengalek
Limburgs: Bengaals
lietuvių: Bengalų kalba
latviešu: Bengāļu valoda
Malagasy: Fiteny bengali
Māori: Reo Bengali
македонски: Бенгалски јазик
മലയാളം: ബംഗാളി ഭാഷ
монгол: Бенгал хэл
Bahasa Melayu: Bahasa Benggali
မြန်မာဘာသာ: ဘင်္ဂါလီဘာသာစကား
مازِرونی: بنگالی
नेपाल भाषा: बंगाली भाषा
Nederlands: Bengaals
norsk nynorsk: Bengali
norsk bokmål: Bengali
Piemontèis: Lenga bengali
پنجابی: بنگالی
português: Língua bengali
Runa Simi: Banla simi
tarandíne: Lènga bengalese
русиньскый: Бенґальскый язык
संस्कृतम्: बाङ्गला भाषा
саха тыла: Бенгаал тыла
sámegiella: Bengalgiella
srpskohrvatski / српскохрватски: Bengalski jezik
Simple English: Bengali language
slovenčina: Bengálčina
slovenščina: Bengalščina
српски / srpski: Бенгалски језик
Basa Sunda: Basa Benggala
svenska: Bengali
Kiswahili: Kibengali
తెలుగు: బంగ్లా భాష
Türkçe: Bengalce
татарча/tatarça: Бенгаль теле
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: بېنگال تىلى
українська: Бенгальська мова
اردو: بنگلہ
oʻzbekcha/ўзбекча: Bengal tili
vepsän kel’: Bengalan kel'
Tiếng Việt: Tiếng Bengal
Volapük: Bängalänapük
Winaray: Binengali
მარგალური: ბენგალური ნინა
ייִדיש: בענגאליש
Vahcuengh: Vahmanggyalah
中文: 孟加拉语
Bân-lâm-gú: Bēng-ka-lá-gí
粵語: 孟加拉話