Bataille des Trois Rois

Ne pas confondre avec la bataille des Trois Empereurs.
Bataille des Trois Rois
Description de cette image, également commentée ci-après
Bataille des Trois Rois.
Informations générales
Date
Lieu Oued al-Makhazin à côté de Ksar El Kébir
Issue Victoire décisive de la coalition maroco-ottomane
Belligérants
Flag of Morocco 1258 1659.svg Maroc
Fictitious Ottoman flag 2.svg Empire ottoman
Flag of Portugal (1578).svg Royaume de Portugal
Flag of Morocco 1258 1659.svg Rebelles marocains
Flag of England.svg Mercenaires anglais
Mercenaires du pape
Royal Banner of the Crown of Castille (15th Century Style)-Variant.svg Mercenaires castillans
Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Mercenaires allemands
Commandants
Flag of Morocco 1258 1659.svg Abd al-Malik
Flag of Morocco 1258 1659.svg Prince Ahmed
Flag of Morocco 1258 1659.svg Mohammed Zarco
Fictitious Ottoman flag 2.svg Rabadan Pacha
Flag of Portugal (1578).svg Sébastien Ier de Portugal
Flag of Morocco 1258 1659.svg Muhammad al-Mutawakkil
Flag of England.svg Thomas Stukley
Forces en présence
14 750 fantassins[1]
35 250 cavaliers[1]
26 canons
14 800 fantassins[1]
1 550 cavaliers
[1]36 canons
Pertes
environ 3 000 hommesenviron 15 000 hommes[2]
20 000 prisonniers

Tentative portugaise de conquérir le Maroc

Coordonnées 35° 01′ 00″ nord, 5° 54′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Bataille des Trois Rois

Géolocalisation sur la carte : Maroc

(Voir situation sur carte : Maroc)
Bataille des Trois Rois

La bataille des Trois Rois ou bataille de Oued al-Makhazin () a été une bataille décisive ayant mis fin au projet d'invasion du Maroc du roi portugais Sébastien Sébastien Ier. Elle eut lieu sur les rives du fleuve Oued al-Makhazin, affluent du Loukos arrosant Ksar El Kébir dans la province de Larache. S'opposèrent durant cette bataille l'armée du sultan marocain nouvellement porté au pouvoir, Abu Marwan Abd al-Malik, composée de cavaliers marocains et ottomans zouaouas[3], d'artilleurs turcs et d'arquebusiers andalous, et l'armée portugaise du roi Sébastien Ier, assisté de son allié le sultan marocain déchu, Muhammad al-Mutawakkil, principalement composée de mercenaires italiens, flamands et allemands qui lui avaient été accordés par son oncle Philippe II d'Espagne. Les trois principaux protagonistes périrent au cours de cette bataille.

Elle est aussi connue en tant que « bataille de l'Alcazar Kébir », orthographiée de différentes façons : « bataille d'Alcácer-Quibir » (en portugais), « bataille de l'Alcácer Quibir » (en français), et « bataille d’Alcazarquivir » (en langue castillane).

Other Languages