Bataille de Leyte

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leyte (homonymie).
Bataille de Leyte
Description de cette image, également commentée ci-après
Douglas MacArthur débarquant à Palo Beach
Informations générales
Date au
Lieu Leyte, Philippines
Issue Victoire alliée
Belligérants
Drapeau : Japon Empire du Japon Drapeau des États-Unis  États-Unis
Drapeau de l'Australie  Australie
Flag of the Philippines.svg Philippines
Commandants
Drapeau : Japon Tomoyuki Yamashita
Drapeau : Japon Sosaku Suzuki
Drapeau : Japon Shiro Makino
Drapeau : États-Unis Douglas MacArthur
Drapeau : États-Unis Walter Krueger
Drapeau : États-Unis Franklin C. Sibert
Drapeau : États-Unis John R. Hodge
Flag of the Philippines.svg Ruperto C. Kangleon
Forces en présence
55 000 200 000 soldats alliés
3189 guérilleros philippins.
Pertes
49000 3 500 tués, 12 000 blessés.

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne des Philippines

Leyte · Golfe de Leyte · Mindoro · Luçon · Raid de Cabanatuan · Bataan (1945) · Manille (1945) · Visayas · Palawan · Mindanao · Jolo · Davao

Coordonnées 10° 57′ 00″ nord, 124° 50′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Philippines

(Voir situation sur carte : Philippines)
Bataille de Leyte

La bataille de Leyte est une bataille de la guerre du Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale qui vit le débarquement et la reconquête de l'île de Leyte aux Philippines par les troupes américaines et la guérilla philippines, sous le commandement du général Douglas MacArthur, contre l' Armée impériale japonaise des Philippines commandée par le général Tomoyuki Yamashita. La bataille dura du au et lança la campagne des Philippines pour la reconquête et la libération de l'archipel, après trois ans d'occupation japonaise.

Dans leur débarquement puis leur avancée sur le territoire, les forces américaines furent également soutenues par la guérilla que menait la résistance philippine contre l'occupant japonais.

Dans le cadre du débarquement américain, se déroula en octobre 1944, à l'est de l'île, la bataille du golfe de Leyte, plus grande bataille navale de l'Histoire.

Contexte

Tract japonais visant à décourager les troupes américaines de débarquer à Mindoro. Gare aux tamaraus, aux moustiques anophèles et aux soldats du Japon !

Les Philippines représentaient un objectif vital pour les forces alliées : la reprise de l'archipel permettrait de couper la route de Bornéo et de Sumatra, privant le Japon d'approvisionnement en pétrole et isolant les autres territoires occupés par les troupes japonaises, permettant en outre de lancer un assaut contre le Japon lui-même. La reconquête des Philippines était également une affaire personnelle pour Douglas MacArthur, qui avait dû fuir le pays à la fin de la première bataille des Philippines.

L'île de Leyte, l'une des plus grandes de l'archipel, présentait de nombreuses plages qui rendaient le terrain adapté pour un assaut amphibie. Les routes du détroit de San Juanico, reliant Leyte à Samar, étaient en outre adaptées pour des opérations de blindés et d'infanterie. La prise de Leyte permettrait à l' United States Army Air Forces d'installer des bases d'où l'ensemble de l'archipel pourrait être bombardé.

De nombreuses opérations de guérilla avaient en outre été menées à Leyte par la résistance philippine, ce qui laissait augurer d'un bon soutien de la population locale.

Other Languages
فارسی: نبرد لیته
עברית: קרב לייטה
Bahasa Indonesia: Pertempuran Leyte
한국어: 레이테 전투
Bahasa Melayu: Pertempuran Leyte
Nederlands: Slag om Leyte
português: Batalha de Leyte
українська: Битва за Лейте
Tiếng Việt: Trận Leyte