Bataille de Ceuta (1415)

Bataille de Ceuta (1415)
Description de cette image, également commentée ci-après

Henri le Navigateur lors de la prise de Ceuta, azulejos de Jorge Colaço.

Informations générales
Date
Lieu Ceuta, Espagne
Issue Victoire portugaise
Belligérants
Flag of Morocco 1258 1659.svg Mérinides PortugueseFlag1385.svg Royaume de Portugal
Commandants
Flag of Morocco 1258 1659.svg Salah Ben Salah PortugueseFlag1385.svg Jean Ier de Portugal
PortugueseFlag1385.svg Henri le Navigateur
Forces en présence
Flag of Morocco 1258 1659.svg Inconnues PortugueseFlag1385.svg 45 000 hommes
Pertes
Flag of Morocco 1258 1659.svg Nombres inconnus de tués et de prisonniers, 1 canon capturé PortugueseFlag1385.svg 8 tués

La bataille de Ceuta est une bataille opposant le sultanat Mérinide au royaume de Portugal en 1415 qui marque le début de l'expansion portugaise mais aussi le début de la période des grandes découvertes maritimes. En effet, jusque-là, les découvertes de nouveaux territoires étaient le fait d'aventuriers ; à partir de Ceuta, les voyages sont organisés et réalisés pour le compte d'un État.

Motivations

De nombreuses raisons motivent les dirigeants portugais, des raisons économiques, stratégiques, politiques, sociales et religieuses. Il faut d'abord replacer l'entreprise dans le contexte particulier du Portugal : la Reconquista est terminée, le territoire portugais est formé alors que son voisin espagnol, comme le reste de l' Europe, est encore plongé dans les guerres. La poursuite de la Croisade contre les Maures se poursuit naturellement de l'autre côté de la Méditerranée. Le Portugal a pour cela le soutien du pape.

Ceuta est l'endroit idéal pour cela: point stratégique à l'entrée du Détroit de Gibraltar permettant de contrôler le trafic maritime et de lutter contre les Génois et la piraterie barbaresque. C'est aussi là qu'aboutissent les caravanes chargées d'or venu du Soudan. Il s'agit donc de doubler les espagnols sur le territoire africain [1].

Le roi Jean Jean Ier, pressé par ses fils, craint pourtant de ne pas avoir suffisamment de ressources en cas d'attaque de la part du royaume de Castille. L'expédition serait pourtant un bon moyen de satisfaire une noblesse portugaise désœuvrée et contestataire, en lui offrant de nouvelles terres à conquérir.