Baie d'Hudson

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baie d'Hudson (homonymie).
Baie d'Hudson
Carte de la baie d'Hudson.
Carte de la baie d'Hudson.
Géographie humaine
Pays côtiersDrapeau du Canada Canada
Géographie physique
TypeBaie
LocalisationOcéan Arctique
Coordonnées59° 19′ nord, 84° 25′ ouest
SubdivisionsBaie James
Superficie822 324 km2
Longueur1 390 km
Largeur
· Maximale960 km
Profondeur
· Moyenne125 m

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Baie d'Hudson

La baie d'Hudson (prononciation en français de France : [bɛ d‿ydsɔn], en français québécois : [be d͡z‿ʏdsõ]) est une baie située au Canada. Il s'agit d'une des plus grandes baies au monde (sa superficie est de 822 324 km2), elle est entourée par les provinces du Québec, de l'Ontario, du Manitoba et par le territoire du Nunavut. L'Organisation hydrographique internationale la considère comme une partie de l'océan Arctique.

Histoire

En 1697, le Pélican, vaisseau de Pierre Le Moyne d'Iberville, est pris dans les glaces de la baie d'Hudson. L'expédition rencontre des « Eskimeaux » (sic) en canots (selon l'inscription de l'illustration).

Cette baie porte le nom de l'explorateur anglais Henry Hudson qui, en 1610, y fut pris dans les glaces avec son bateau. Médard Chouart des Groseilliers et Pierre-Esprit Radisson ont déclaré être allés à la baie d'Hudson par voie terrestre en 1659, mais les historiens doutent fortement de ce fait, leurs voyages chez les Algonquins ou Anishnabés du lac Supérieur leur ayant donné des informations au sujet de cette grande étendue d'eau salée qu'ils appellent mer du Nord[1] ou grande Baie du Nord[2]. En 1668, à la tête de la première expédition de la toute nouvelle Compagnie de la Baie d'Hudson qu'ils avaient aidé à fonder, ils y entrèrent finalement[3].

La baie d'Hudson est ensuite historiquement indissociable de la lutte franco-anglaise pour l'Amérique du Nord aux XVIIe et e siècles. En effet, elle donnait accès aux vastes territoires de traite des fourrures dont chaque pays voulait obtenir l'exclusivité. Les Français, établis dans la vallée du Saint-Laurent (Nouvelle-France), envoyèrent plusieurs expéditions pour déloger les postes de traite que les Anglais y avaient érigés sous l'égide de la Compagnie de la Baie d'Hudson. En 1697, le capitaine Pierre Le Moyne d'Iberville défera ainsi trois navires de la Royal Navy dans la bataille de la Baie d’Hudson, la plus importante bataille navale de l’Arctique nord-américain et capturera le Quartier Général anglais de York Factory.

Les Anglais firent de même avec les postes français. Le tout ne fut réglé qu'après la confirmation de la propriété de ce territoire à la Grande-Bretagne en 1713 par les Traités d'Utrecht.

Other Languages
Afrikaans: Hudsonbaai
العربية: خليج هدسون
asturianu: Badea de Hudson
azərbaycanca: Hudzon körfəzi
башҡортса: Гудзон ҡултығы
беларуская: Гудзонаў заліў
беларуская (тарашкевіца)‎: Гудзонаў заліў
български: Хъдсън (залив)
brezhoneg: Bae Hudson
bosanski: Hudsonov zaliv
čeština: Hudsonův záliv
Cymraeg: Bae Hudson
Deutsch: Hudson Bay
Ελληνικά: Κόλπος Χάντσον
English: Hudson Bay
Esperanto: Hudsona Golfo
euskara: Hudson badia
Nordfriisk: Hudson Bay
Frysk: Hudsonbaai
Gaeilge: Bá Hudson
Avañe'ẽ: Húson Yjere
हिन्दी: हडसन खाड़ी
hrvatski: Hudsonov zaljev
Հայերեն: Հուդզոնի ծոց
Bahasa Indonesia: Teluk Hudson
íslenska: Hudsonflói
italiano: Baia di Hudson
日本語: ハドソン湾
한국어: 허드슨만
lietuvių: Hadsono įlanka
latviešu: Hudzona līcis
македонски: Хадсонов Залив
Bahasa Melayu: Teluk Hudson
Nederlands: Hudsonbaai
norsk nynorsk: Hudsonbukta
occitan: Baia d'Hudson
português: Baía de Hudson
română: Golful Hudson
Scots: Hudson Bay
srpskohrvatski / српскохрватски: Hudsonov zaljev
Simple English: Hudson Bay
slovenčina: Hudsonov záliv
slovenščina: Hudsonov zaliv
српски / srpski: Залив Хадсон
svenska: Hudson Bay
Kiswahili: Ghuba ya Hudson
Türkçe: Hudson Körfezi
татарча/tatarça: Һудзон култыгы
українська: Гудзонова затока
Tiếng Việt: Vịnh Hudson
Yorùbá: Hudson Bay
中文: 哈德森湾
Bân-lâm-gú: Hudson Oan
粵語: 哈德遜灣