Azote

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'élément chimique. Pour le corps simple N2, voir Diazote.
Azote
LN22.jpg
Azote liquide dans un bécher.
CarboneAzoteOxygène
  Structure cristalline hexagonale compacte
 
7
N
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
   
                                           
N
P
Tableau completTableau étendu
Informations générales
Nom, symbole, numéro Azote, N, 7
Série chimique Non-métaux
Groupe, période, bloc 15 (VA), 2, p
Masse volumique 1,24982 g·l-1 [1]
Couleur Incolore
No CAS 17778-88-0 (atome)
7727-37-9 (molécule)
No EINECS 231-783-9
Propriétés atomiques
Masse atomique 14,0067 ± 0,0002 u [1]
Rayon atomique (calc) 65 pm (56 pm)
Rayon de covalence 71 ± 1 pm [2]
Rayon de van der Waals 150 pm [3]
Configuration électronique [ He] 2 s2 2 p3
Électrons par niveau d’énergie 2, 5
État(s) d’oxydation -3, 0, +2, +3, +4, +5
Oxyde Acide fort
Structure cristalline Hexagonal compact
Propriétés physiques
État ordinaire Gaz
Point de fusion -210,00 °C [1]
Point d’ébullition -195,798 °C [1]
Énergie de fusion 0,3604 kJ·mol-1
Énergie de vaporisation 2,7928 kJ·mol-1
Température critique -146,94 °C [1]
Volume molaire 22,414×10-3 m3·mol-1
Vitesse du son 334,5 m·s-1 à 20 °C
Divers
Électronégativité ( Pauling) 3,04
Chaleur massique 1 040 J·kg-1·K-1
Conductivité thermique 0,02598 W·m-1·K-1
Énergies d’ionisation [4]
1re : 14,5341 eV 2e : 29,6013 eV
3e : 47,44924 eV 4e : 77,4735 eV
5e : 97,8902 eV 6e : 552,0718 eV
7e : 667,046 eV
Isotopes les plus stables
Iso AN Période MD Ed PD
MeV
13N {syn.} 9,965 min ε 2,22 13 C
14N 99,634 % stable avec 7 neutrons
15N 0,366 % stable avec 8 neutrons
16N {syn.} 7,13 s β- 10,419 16 O
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'azote est l' élément chimique de numéro atomique 7, de symbole N (du latin nitrogenium). C'est la tête de file du groupe des pnictogènes. Dans le langage courant, l'azote désigne le corps simple N2 ( diazote), constituant majoritaire de l'atmosphère terrestre, représentant presque les 4/5e de l'air (78,06 %, en volume).

L'azote est le 34e élément constituant la croûte terrestre par ordre d'importance.

Les minéraux contenant de l'azote sont essentiellement les nitrates, notamment le nitrate de potassium KNO3 (constituant du salpêtre) ou nitre, qui servait autrefois à faire des poudres explosives, et le nitrate de sodium NaNO3 (constituant du salpêtre du Chili).

Histoire

Nomenclature et origine

Antoine Lavoisier a choisi le nom azote, composé de a- (privatif) et du radical grec ζωτ- (« vivant ») et qui signifie donc « privé de vie », du fait que contrairement à l' oxygène il n'entretient pas la vie des animaux [5].

L'origine du symbole N est son nom latin nitrogenium qui provient du grec nitron gennan, ce qui signifie « formateur de salpêtre » ( nitrate de potassium). Le terme anglais nitrogen a conservé cette racine pour désigner l'azote, alors que le terme français « nitrogène » n'est plus utilisé de nos jours .

Chronologie

Bien que des composés contenant l'élément chimique azote fussent connus depuis l'Antiquité, (par exemple le salpêtre, c'est-à-dire les nitrates de sodium et de potassium), le diazote ne fut isolé par Daniel Rutherford qu'en 1772, et indépendamment par Carl Wilhelm Scheele et Henry Cavendish.

Le protoxyde d'azote N2O fut également préparé par Joseph Priestley en 1772.

L' ammoniac NH3 fut préparé en 1774, également par J. Priestley.

Le premier composé accepteur - donneur faisant intervenir l'azote, H3N.BF3 fut préparé en 1809 par Louis Joseph Gay-Lussac.

Le premier composé présentant une liaison azote - halogène, le trichlorure d'azote NCl3 fut préparé par Pierre Louis Dulong qui perdit un œil et trois doigts en étudiant les propriétés de ce corps très instable et violemment explosif.