Ayashi no Ceres

Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ayashi no Ceres
妖しのセレス
(Ayashi no Seresu)
GenreAction, fantasy, romance
Manga
Cible
éditoriale
Shōjo
AuteurYū Watase
Éditeur(ja) Shōgakukan
(fr) Tonkam
PrépublicationDrapeau du Japon Shōjo Comic
Sortie initiale
Volumes14
Anime japonais
Réalisateur
Hajime Kamegaki
Studio d’animationPierrot
Licence(fr) Dybex
ChaîneDrapeau du Japon WOWOW
1re diffusion
Épisodes24

Ayashi no Ceres (妖しのセレス, Ayashi no Seresu?, littéralement Un conte de fée céleste) est un manga de Yū Watase. Il a été prépublié entre 1996 et 2000 dans le magazine Shōjo Comic de l'éditeur Shōgakukan et a été compilé en un total de quatorze volumes[1],[2]. La version française est publiée en intégralité par Tonkam[3].

En 1998, le manga est récompensé par le prix Shōgakukan dans la catégorie Shōjo[4].

Une adaptation en série télévisée d'animation produite par le studio Pierrot a été diffusée entre avril et septembre 2000 sur WOWOW.

Résumé

La légende veut qu'il y ait bien longtemps une tennyo (une créature céleste, plus précisément une nymphe) se soit fait voler ses vêtements alors qu'elle se baignait à une source. Ne pouvant plus rentrer chez elle, elle finit par épouser un pêcheur, sans savoir que c'était en fait lui le voleur. Jusqu'au jour où elle apprit la vérité de la bouche de ses enfants, et c'est alors qu'elle décida de… cette légende n'existe pas seulement au Japon, mais dans la plupart des pays, et personne n'en connaît la fin.

La veille de son seizième anniversaire, Aya Mikagé fait une chute accidentelle du haut d'un pont. À sa grande surprise, au lieu de s'écraser dans le vide, elle flotte doucement jusqu'au sol. Peu après, un garçon mystérieux lui porte secours alors qu'elle manque de se faire écraser par une voiture.

Cet anniversaire est décidément marqué du sceau du destin. En effet, la jeune fille et son frère jumeau Aki se rendent à cette occasion dans la résidence de leur grand-père. Là elle revoit le garçon mystérieux qui l'avait sauvé. Elle découvre qu'il s'appelle Toya et qu'il travaille pour son cousin Kagami. Mais en guise de cadeau d'anniversaire, Aya subit un étrange test devant toute la famille Mikagé rassemblée. Ce test révèle que Aya possède dans ses veines du sang de nymphe céleste : les Mikagé se voient obligés d'exécuter Aya. Elle est sauvée in extremis par Yuhi, le beau-frère d'une fille qui possède elle aussi du sang de nymphe nommée Suzumi.

Pendant ce temps, Kagami décide d'utiliser Toya pour combattre les pouvoirs de Aya. Mais le père de Aya, en essayant de défendre sa fille bien-aimée, est tué par les hommes de mains de Kagami. La mère de Aya, à qui Kagami a dit que sa fille avait tué son mari devient folle et agresse Aya. Acculée au mur, face à la mort, Aya perd le contrôle d'elle-même et laisse sortir au grand jour la nymphe qui est en elle, Cérès…

Other Languages