Axe Rome-Berlin-Tokyo

Drapeau militaire allemand et drapeau du royaume d'Italie.
Affiche de propagande japonaise à l'occasion de la signature du pacte tripartite, présentant des effigies d' Adolf Hitler, Fumimaro Konoe et Benito Mussolini.

L'axe Rome-Berlin-Tokyo, les forces de l'Axe (en allemand Achsenmächte, en italien Potenze dell'Asse, en japonais 枢軸国 (Suujikukoku ?), en hongrois Tengelyhatalmak, en roumain Puterile Axei et en bulgare Сили от Оста (Sili ot Osta)) ou simplement l'Axe regroupait les nations en guerre contre les Alliés lors de la Seconde Guerre mondiale. L'Axe Rome-Berlin fut proclamé le et transformé le en pacte tripartite regroupant l' Allemagne, le Japon et l' Italie, qui formèrent ainsi une alliance militaire. Par la suite d'autres pays rejoignirent l'alliance. Contrairement aux manœuvres alliées, celles de l'Axe n'impliquèrent pas d'opérations majeures communes aux trois principaux pays le composant : l'Allemagne et l'Italie intervinrent très peu sur les théâtres d' Océanie et d' Asie du Sud-Est du conflit mondial — bien que des opérations allemandes aient eu lieu en Océanie avant l'entrée en guerre du Japon — tandis que le Japon n'intervint pas militairement sur les théâtres européen et moyen-oriental. À son apogée, l'Axe contrôlait de vastes territoires en Europe, en Afrique du Nord et en Asie. La Seconde Guerre mondiale se termina par la défaite totale des membres restants et par la dissolution de l'organisation.

Chronologie

Article détaillé : Pacte anti-Komintern.

Il semble que le terme d'Axe fut utilisé pour la première fois par le Premier ministre fasciste hongrois Gyula Gömbös qui soutenait l'idée d'une alliance entre l'Allemagne, l'Italie et la Hongrie et servit d'intermédiaire pour apaiser les tensions entre les deux pays en vue de former une telle association [1]. La mort subite de Gömbös en 1936 et l'arrivée de son successeur non fasciste Kálmán Darányi mit fin à l'implication initiale de la Hongrie mais le rapprochement de l'Allemagne et de l'Italie était de plus en plus clair [1].

Other Languages
Afrikaans: Spilmoondhede
العربية: دول المحور
azərbaycanca: Berlin-Roma-Tokio oxu
беларуская: Краіны Восі
беларуская (тарашкевіца)‎: Краіны Восі
български: Страни от Оста
bosanski: Sile Osovine
Deutsch: Achsenmächte
English: Axis powers
føroyskt: Ásarveldini
hrvatski: Sile Osovine
interlingua: Potentias Axis
Bahasa Indonesia: Blok Poros
íslenska: Öxulveldi
日本語: 枢軸国
한국어: 추축국
lietuvių: Ašis
latviešu: Ass valstis
македонски: Сили на Оската
Bahasa Melayu: Kuasa Paksi
Nederlands: Asmogendheden
norsk nynorsk: Aksemaktene
Pälzisch: Achsenmächte
polski: Państwa Osi
português: Potências do Eixo
română: Puterile Axei
sicilianu: Assi
srpskohrvatski / српскохрватски: Sile Osovine
Simple English: Axis countries
slovenščina: Sile osi
српски / srpski: Силе Осовине
svenska: Axelmakterna
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: ئوق دۆلەتلەر
українська: Країни Осі
oʻzbekcha/ўзбекча: Berlin-Rim oʻqi
Tiếng Việt: Phe Trục
吴语: 軸心國
中文: 轴心国
文言: 軸心國
粵語: 軸心國