Authie (fleuve)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Authie.
Wikipédia:Articles de qualité Vous lisez un « article de qualité ».
l'Authie
Illustration
L'Authie à Hem.
Carte.
Localisation du cours de l'Authie
Caractéristiques
Longueur103 km [1]
Bassin1 305 km2 [2]
Bassin collecteurl'Authie
Débit moyen10,8 m3/s (Quend) [3]
Organisme gestionnaireEPTB Authie[4]
Régimepluvial océanique
Cours
Sourceprès de la route D176E
· LocalisationCoigneux
· Altitude131 m
· Coordonnées50° 07′ 50″ N, 2° 33′ 09″ E
Embouchurela Manche
· Localisationentre Quend et Conchil-le-Temple
· Altitudem
· Coordonnées50° 22′ 04″ N, 1° 36′ 44″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gaucheGézincourtoise
· Rive droiteQuilliene, Grouche, Fliers
Pays traversésDrapeau de la France France
DépartementsPas-de-Calais, Somme
CantonsAcheux-en-Amiénois, Pas-en-Artois, Doullens, Bernaville, Auxi-le-Château, Crécy-en-Ponthieu, Hesdin, Campagne-lès-Hesdin, Montreuil, Rue, Berck
Régions traverséesHauts-de-France
Principales localitésNampont, Auxi-le-Château, Doullens

Sources : E5500570 », Géoportail, Banque Hydro

L’Authie est un fleuve côtier du nord de la France qui se jette dans la Manche après un cours long de 103 kilomètres[1] sis dans les départements de la Somme et du Pas-de-Calais, dans le bassin Artois-Picardie. Son cours, orienté ouest - nord-ouest, épouse la direction des autres fleuves côtiers du nord de la France, la Canche au nord, la Somme et la Bresle au sud.

Son cours régulier, lié à la présence d'un puissant aquifère, a depuis longtemps attiré les hommes qui y ont développé une activité agricole encore dominante aujourd'hui. La vallée de l'Authie, autrefois frontière entre le royaume de France et les possessions des Habsbourgs d'Autriche et d'Espagne, occupée par de nombreux villages et de petites agglomérations, recèle un riche patrimoine architectural, abbayes et châteaux s'égrenant le long des rives du fleuve. Son embouchure formant une vaste baie, comprise entre Fort-Mahon-Plage et Berck, typique des estuaires picards, abrite une faune et une flore diversifiées attirant de nombreux visiteurs.

Hydronymie

Le nom du fleuve est attesté, pour la première fois, en 723 sous la forme Alteia[5]. Ce nom procède d'un type toponymique celtique (gaulois)[6] de sens inconnu altegia[5]. D'un point de vue phonétique : on a une palatalisation de l'intervocalique /g/ > /j/, puis un amuïssement /j/ > /∅/, phénomène bien connu en linguistique historique[5].

Un terme gaulois attegia est reconnu par Xavier Delamarre[7], au sens de « cabane, hutte » et dont sont issus les toponymes de type Athée, Athis. Il s'analyse en ad- (préverbe) et tegia (maison, cf. vieil irlandais teg 'maison'; vieux gallois tig, gallois ; vieux breton tig, breton ti 'maison'). Il est vraisemblable qu'Authie contienne le même élément tegia précédé d'un autre préfixe. Le même auteur explique Arthies (Artegiae 680) comme pouvant provenir d'un * Are-tegia, solution possible pour Authie, sachant que /r/ passe régulièrement à /l/ devant consonne[7],[note 1].

Other Languages
català: Authie (riu)
Cebuano: Authie (suba)
español: Río Authie
Bahasa Indonesia: Sungai Authie
Latina: Alteia
Nederlands: Authie (rivier)
norsk nynorsk: Elva Authie
português: Rio Authie
српски / srpski: Оти (река)
中文: 歐蒂河