Article 9 de la constitution japonaise

L'article 9 de la constitution japonaise, votée le 3 novembre 1946, sous l'occupation américaine, et entrée en vigueur le 3 mai 1947, postule que le Japon renonce à la guerre. Cet article a fait couler beaucoup d'encre depuis parmi les hommes politiques japonais, les journalistes, et toute la société.

Description

Cet article dispose que le Japon renonce à jamais à la guerre :

« Chapitre II. Renonciation à la guerre

Article 9. Aspirant sincèrement à une paix internationale fondée sur la justice et l'ordre, le peuple japonais renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation, ou à la menace, ou à l'usage de la force comme moyen de règlement des conflits internationaux.

Pour atteindre le but fixé au paragraphe précédent, il ne sera jamais maintenu de forces terrestres, navales et aériennes, ou autre potentiel de guerre. Le droit de belligérance de l'État ne sera pas reconnu. »