Arme à feu

Mousquetaire et son arme à feu (1608)
Une mitrailleuse calibre 12,7 mm.

Une arme à feu est une arme visant originellement à donner la mort à grande distance via des projectiles, au moyen de gaz produits par une déflagration (combustion rapide et confinée d'un composé chimique détonnant). Depuis quelques siècles, à partir de la Renaissance tardive, les armes à feu sont devenues les armes prépondérantes de l'humanité. Utilisées pour la chasse, certains sports, le crime[1],[2] et la guerre, elles ont été sources de nouveaux types de blessures et séquelles, et de profondes mutations dans les doctrines militaires[3].

De façon simplifiée on distingue deux grands types d'armes à feu :

  1. les armes légères, d'un calibre réduit, souvent en dessous de quinze millimètres, que l'on pointe à la main vers une cible visible ;
  2. les pièces d'artillerie, plus imposantes et nécessitant l'utilisation d'un support (l'affût) pour être mises en batterie. Elles peuvent peser plusieurs tonnes et avoir une portée de plusieurs dizaines de kilomètres ; leur pointage se fait souvent de façon indirecte grâce à des observateurs avancés et par l'utilisation de coordonnées géographiques.

On les classe aussi selon l'automatisation de leur séquence de tir : on distingue ainsi les armes au coup par coup, les armes à répétition, les armes semi-automatiques et les armes automatiques.

Histoire

Les premières armes à feu apparurent en Chine au e siècle avec les lances de feu (Huo Sang), sorte de lance-flammes à l’efficacité pratique restreinte sur un champ de bataille (mais plus large pour ses qualités incendiaires). Leur efficacité psychologique sur des novices pouvait être utile. Les Byzantins ont utilisé le feu grégeois et des armes à feu[4]

Au e siècle, les troupes de Gengis Khan utilisaient, de façon marginale, les pots à feu (assimilables aux cocktails molotov). Les pots à feu étaient constitués d'un contenant rempli de combustible qui, en se répandant, créait un foyer incendiaire.

Les premières armes à feu européennes apparurent au cours de la deuxième moitié du Moyen Âge, vraisemblablement au e siècle, date à laquelle on trouve les premières mentions de ce type d'armes à feu médiévales ; elles introduisent les armes à feu qui vont révolutionner la technologie militaire. Les premiers essais d'armes à feu concernaient surtout des engins d'artillerie, les armes portables se révélant tout d'abord problématiques à mettre en œuvre et moins efficaces que les armes de jet traditionnelles, comme l'arc et l'arbalète.

Les premières pièces d'artillerie furent utilisées conjointement avec l'artillerie névrobalistique, alors en usage pour les sièges. Du fait des limitations technologiques de ces premières réalisations, leur emploi était souvent risqué pour l'attaquant lui-même, les premières bombardes ayant tendance à exploser après quelques tirs, voire dès le premier. Leur efficacité était douteuse, leur projectile se désagrégeant à l'impact au lieu d'entamer la fortification visée. Les progrès réalisés en métallurgie vinrent peu à peu à bout de ces premières difficultés. Il devint possible, dès la fin du Moyen Âge, de réaliser des canons n'explosent plus que très occasionnellement et les projectiles en fonte s'imposent au détriment de ceux en pierre. L'effet sur les techniques de siège et de fortification est alors fondamental, les plus hautes murailles, gages d'invulnérabilité auparavant, deviennent les plus vulnérables, et l'on doit repenser l'art de protéger une position.

Other Languages
Afrikaans: Vuurwapen
Alemannisch: Feuerwaffe
አማርኛ: ጠመንጃ
aragonés: Arma de fuego
Ænglisc: Fȳrwǣpen
العربية: سلاح ناري
asturianu: Arma de fueu
azərbaycanca: Odlu silah
تۆرکجه: اودلو سیلاح
башҡортса: Атыу ҡоралы
žemaitėška: Šaunamasės gėnklos
беларуская (тарашкевіца)‎: Пальная зброя
brezhoneg: Arm-tan
bosanski: Vatreno oružje
català: Arma de foc
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Ché̤ṳng
нохчийн: Долу герз
کوردی: چەکی گەرم
čeština: Palná zbraň
Cymraeg: Arf tân
Deutsch: Feuerwaffe
Ελληνικά: Πυροβόλο
English: Firearm
Esperanto: Pafarmilo
español: Arma de fuego
eesti: Tulirelv
euskara: Su-arma
فارسی: سلاح گرم
suomi: Tuliase
føroyskt: Skotvápn
Gaeilge: Arm tine
贛語:
galego: Arma de fogo
עברית: כלי ירייה
hrvatski: Vatreno oružje
magyar: Tűzfegyver
Հայերեն: Հրազեն
Bahasa Indonesia: Senjata api
íslenska: Skotvopn
italiano: Arma da fuoco
日本語: 火器
қазақша: Оқатар қару
한국어: 화기
kurdî: Çek (amûr)
Latina: Sclopetum
Lëtzebuergesch: Feierwaff
latviešu: Šaujamierocis
македонски: Огнено оружје
മലയാളം: തോക്ക്
монгол: Галт зэвсэг
Bahasa Melayu: Senjata api
नेपाल भाषा: फायरआर्म
Nederlands: Vuurwapen
norsk nynorsk: Skytevåpen
occitan: Arma de fuòc
ਪੰਜਾਬੀ: ਆਤਸ਼ੀ ਅਸਲਾ
polski: Broń palna
پنجابی: آتشیں اسلحہ
português: Arma de fogo
română: Armă de foc
Scots: Gun
srpskohrvatski / српскохрватски: Vatreno oružje
Simple English: Gun
slovenčina: Palná zbraň
slovenščina: Ognjeno orožje
Soomaaliga: Qori
српски / srpski: Ватрено оружје
svenska: Eldvapen
Kiswahili: Silaha za moto
தமிழ்: சுடுகலன்
తెలుగు: తుపాకి
українська: Вогнепальна зброя
oʻzbekcha/ўзбекча: Oʻtochar qurol
Tiếng Việt: Súng cầm tay
Winaray: Pusil
吴语: 火器
хальмг: Һалта Зевсг
Yorùbá: Ìbon
中文: 枪械
文言:
Bân-lâm-gú: Chhèng
粵語: