Armagnac (eau-de-vie)

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armagnac.

Armagnac
image illustrative de l’article Armagnac (eau-de-vie)
Bouteille de bas-armagnac « hors d'âge ».

Désignation(s)Armagnac
Appellation(s) principale(s)armagnac,
bas-armagnac,
armagnac-ténarèze,
haut-armagnac
et blanche-armagnac[N 1]
Type d'appellation(s)AOC[1]-AOP
Reconnue depuis1936 (2005 pour la blanche-armagnac)
PaysDrapeau de la France France
Région parentevignoble du Sud-Ouest
Sous-région(s)piémont pyrénéen (Armagnac)
LocalisationGers, Landes et Lot-et-Garonne
Climattempéré océanique dégradé à tendance méditerranéenne
Ensoleillement
(moyenne annuelle)
1 953 heures par an[2]
Solsables fauves, boulbènes, calcaires ou molassiques
Superficie plantée2 105 hectares en 2010[3]
Nombre de domaines viticoles890 opérateurs[1]
Cépages dominantsugni blanc B, colombard B et folle-blanche B[N 2]
Vins produitseaux-de-vie de vin vieillies ou blanches
Production18 900 hectolitres en 2010[4]
Pieds à l'hectareminimum 3 000 pieds par hectare[5]
Rendement moyen à l'hectaremaximum 160 hectolitres par hectare de vins, soit 12 hectolitres d'alcool pur[5]

L’armagnac est une eau-de-vie de vin produite dans les départements français du Gers, des Landes et de Lot-et-Garonne, avec comme appellations géographiquement plus restreintes le bas-armagnac, l'armagnac-ténarèze (ou ténarèze) et le haut-armagnac[N 1]. La blanche-armagnac (ou armagnac blanc) partage la même aire de production, mais est une appellation différente. Toutes ces appellations doivent leur nom à l'ancienne province d'Armagnac, qui constitue une partie du vignoble du Sud-Ouest.

L'armagnac est produit dès le Moyen Âge, mais sa production massive commence au XVIIe siècle pour connaître son apogée au XIXe siècle. Eauze (en Bas-Armagnac) et Condom (en Ténarèze), toutes deux dans le Gers, en sont les centres historiques et économiques.

La fabrication des armagnacs se fait par distillation de vins blancs secs. Divers produits sont concernés par ces appellations, avec des alcools d'âge croissant, cette durée représentant le temps passé en barrique de chêne. Leurs titres alcoométriques sont supérieurs ou égaux à 40 % en volume. En 2010, 2 105 hectares[3] de vignes ont servi à produire de l'armagnac, avec une production cette année-là de 18 900 hectolitres d'alcool pur[4] (soit l'équivalent d'un peu plus de six millions de bouteilles de 70 cℓ).

Other Languages
azərbaycanca: Armanyak (içki)
беларуская: Арманьяк
български: Арманяк (бренди)
čeština: Armaňak
dansk: Armagnac
español: Armañac
eesti: Armanjakk
suomi: Armanjakki
қазақша: Арманьяк
Lëtzebuergesch: Armagnac (Branntewäin)
Nederlands: Armagnac (drank)
norsk: Armagnac
polski: Armagnac
português: Armanhaque
Simple English: Armagnac (brandy)
svenska: Armagnac
українська: Арманьяк
粵語: 雅邑