Argentine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Argentine (homonymie).
Page d'aide sur les redirections « Argentina » redirige ici. Pour le genre de poisson, voir Argentina (genre).

République argentine

República Argentina (es)

Drapeau
Drapeau de l'Argentine
Blason
Blason de l'Argentine
Devise nationale Dans l’Union et la Liberté. ((es) En Unión y Libertad)
Hymne national Himno Nacional Argentino
Administration
Forme de l'État République fédérale
Président de la Nation Mauricio Macri
Vice-présidente Gabriela Michetti
Langues officielles Espagnol
Capitale Buenos Aires

34° 37′ S, 58° 21′ O

Géographie
Plus grande ville Buenos Aires
Superficie totale 2 791 810 km2 [1]  km2
( classé 8e)
Superficie en eau 1,1
Fuseau horaire UTC -3. En été UTC-2 (dans une partie du pays seulement)
Histoire
Indépendance Espagne
Déclaration d'indépendance
Démographie
Gentilé Argentin
Population totale (juillet 2015) 43 431 886 [2] hab.
( classé 31e)
Densité 15,6 hab./km2
Économie
IDH ( 2013) en augmentation 0,811 [3] (très élevé) ( 45e)
Monnaie Peso argentin ( ARS​)
Divers
Code ISO 3166-1 ARG, AR​
Domaine Internet .ar
Indicatif téléphonique +54

L’Argentine, en espagnol Argentina et officiellement República Argentina [reˈpuβlika aɾxenˈtina] (République argentine), est un pays d’ Amérique du Sud partageant ses frontières avec le Chili à l’ouest, la Bolivie au nord-ouest, le Paraguay au nord, le Brésil et l’ Uruguay au nord-est et à l'est, et l’ océan Atlantique à l'est et à l'extrême sud.

Le pays proclame son indépendance, vis-à-vis de l' Espagne, le , lors de la révolution de Mai, indépendance définitivement acquise le à San Miguel de Tucumán.

Sa capitale est Buenos Aires, sa langue nationale est l'espagnol et sa monnaie est le peso argentin.

La religion nationale est le catholicisme. L'Argentine fait partie des pays dits du cône sud et parmi les pays d' Amérique latine, il est celui où la culture européenne est la plus affirmée. L'Argentine est l'un des pays les plus développés du continent latino-américain. Le pays est également la troisième puissance économique d'Amérique latine après le Brésil et le Mexique, que ce soit en PIB nominal ou à parité de pouvoir d'achat (PPA).

Le drapeau argentin est dessiné par le général Manuel Belgrano, les bandes bleues et blanches font référence aux cocardes de la même couleur distribuées le lors du début de la guerre d'indépendance. Le drapeau est rendu officiel, deux semaines après l'indépendance, le , puis, en 1818, est ajouté le soleil dit Sol de Mayo. Jusqu'au , le drapeau avec le soleil, dit drapeau de guerre, est exclusif aux institutions officielles, alors que le drapeau sans le soleil est utilisé pour les manifestations ou institutions n'ayant pas caractère officiel. Désormais, le drapeau avec le soleil est utilisé partout.

Origines du nom

Le terme Argentina est attesté pour la première fois sur une carte vénitienne de 1536 [4].

Le nom en français Argentine est issu de sa désignation en espagnol Argentina. Il s'agit du même mot que l'adjectif français argentine signifiant « en argent, d'argent », terme attesté depuis le XIIe siècle et dérivé du mot argent à l'aide du suffixe -in [5].

Cependant, Argentina n'est ni un mot espagnol, ni un mot portugais. En effet dans ces langues, argent se dit respectivement plata et prata, ainsi que ses dérivés en argent, plateado, de plata et prateado, de prata. En fin de compte Argentina remonte à l'italien argentina « d'argent », nom probablement donné par les navigateurs vénitiens ou génois comme Giovanni Cabotto (Jean Cabot). Il était peut-être primitivement associé à terra « terre » ou à costa « côte », devenu l'Argentina, car le substantif s'efface souvent au profit de son déterminé dans cette langue. L'expression Río de la Plata est son correspondant espagnol qui désigne plus précisément la rivière, lui-même traduction du portugais Río da Prata .

Sa désignation exacte pourrait trouver son origine dans les cadeaux en argent faits par les peuples voisins aux explorateurs européens, notamment Sébastien Cabot, fils de Jean. Une autre explication pourrait être la légende de la Sierra de la Plata, trésor légendaire où le Río de la Plata était censé conduire.