Archipel Ryūkyū

L'archipel Ryūkyū au sein de l'archipel Nansei
Composition (manque l'archipel Daitō à l'est)

L'archipel (ou îles) Ryūkyū constituent un archipel japonais de la mer de Chine orientale, situé entre l'archipel Satsunan au nord et Taïwan au sud. Jusqu'au début du XXe siècle, l'appellation « îles Luchu » ou « îles Riou Kiou » était également usitée[[réf. souhaitée]. La principale île est Okinawa Hontō. L'archipel fait partie de l'archipel Nansei avec l'archipel Satsunan, formé le long de la plaque d'Okinawa entre la fosse de Ryukyu et la fosse d'Okinawa. Certaines îles ont leur façade méridionale bordée par la mer des Philippines.

Composition

Au sens strict, l'archipel Ryūkyū (琉球諸島, Ryūkyū shotō?) est composé des îles habitées suivantes :

L'archipel Daitō, bien qu'il dépende administrativement de la préfecture d'Okinawa et fasse partie des îles Ryūkyū, constitue pour autant sur le plan géologique un ensemble distinct et indépendant. En effet, ces trois îles se situent dans la mer des Philippines, sont séparées du reste de l'archipel par la fosse de Ryūkyū et, de ce fait, ne sont pas sur les mêmes plaques tectoniques (plaque d'Okinawa à l'ouest, plaque des Philippines à l'est). Les îles Ryūkyū appartiennent à la ride homonyme, tandis que l'archipel Daitō est situé sur les rides Daitō et Okidaitō (Daitō Ridge et Okidaitō Ridge). La première a une orientation nord-est/sud-ouest, tandis que les deux autres ont une direction respectivement est/ouest et est-sud-est/ouest-nord-ouest.[1].

Au sens large, les îles Ryūkyū comprennent les îles de l'ancien royaume de Ryūkyū, soit les îles Amami (奄美群島, Amami guntō?, littéralement « groupe d'îles Amami ») et l'archipel Ryūkyū[2]. Lorsque l'on insère dans l'appellation l'ensemble de l'archipel Satsunan (薩南諸島, Satsunan shotō?, préfecture de Kagoshima), on utilise en japonais le terme « chaîne d'îles Ryūkyū » (琉球列島, Ryūkyū rettō?), plus vague, qui correspond alors à l'archipel Nansei.

Dans tous les cas, on peut ajouter à ces îles les Senkaku (尖閣諸島, Senkaku shotō?), situées au nord des îles Yaeyama et Miyako et faisant partie de l'archipel Sakishima, qui est composé de quatre îles et trois rochers inhabités et est revendiqué par la République populaire de Chine et la République de Chine (Taïwan).

Other Languages
Afrikaans: Ryukyu-eilande
Ænglisc: Riuciu Īega
العربية: جزر ريوكيو
azərbaycanca: Ryukyu adaları
беларуская: Рукю
беларуская (тарашкевіца)‎: Рукю
български: Рюкю
brezhoneg: Inizi Ryūkyū
bosanski: Ryūkyū
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Liù-giù
čeština: Rjúkjú
Ελληνικά: Ρίου Κίου
Esperanto: Rjukju-insularo
español: Islas Ryūkyū
galego: Illas Ryukyu
客家語/Hak-kâ-ngî: Liû-khiû Khiùn-tó
hrvatski: Ryū Kyū
Հայերեն: Ռյուկյու
Bahasa Indonesia: Kepulauan Ryukyu
íslenska: Ryukyu-eyjar
italiano: Ryūkyū
日本語: 琉球諸島
한국어: 류큐 제도
Кыргызча: Рюкю
lietuvių: Riūkiū salos
latviešu: Rjūkjū salas
Bahasa Melayu: Kepulauan Ryukyu
Nederlands: Riukiu-eilanden
norsk nynorsk: Ryukyuøyene
occitan: Ryukyu
Kapampangan: Ryūkyū Islands
polski: Riukiu
português: Ryūkyū
română: Insulele Ryukyu
русский: Рюкю
srpskohrvatski / српскохрватски: Ryukyu
Simple English: Ryūkyū Islands
slovenčina: Rjúkju
slovenščina: Otočje Rjukju
српски / srpski: Рјукју
svenska: Ryukyuöarna
Türkçe: Ryukyu Adaları
татарча/tatarça: Рүкү утраулары
українська: Острови Рюкю
吴语: 琉球群岛
中文: 琉球群岛
Bân-lâm-gú: Liû-kiû Kûn-tó
粵語: 琉球