Archichancelier

Un archichancelier est un officiel royal dont la fonction est celle d'un chancelier, donc de rédiger les actes du roi et d'y apposer le sceau pour prouver leur authenticité. Ce terme apparait à la fin du e siècle, notamment dans la chancellerie carolingienne.

D'autres royautés l'emploieront, notamment en royaume de Bourgogne.

Saint-Empire romain germanique

La désignation du roi Henri VII en 1308 : les trois archevêques électeurs Henri II de Cologne, Pierre de Mayence et Badouin de Trèves à gauche.
Article principal : Prince-électeur.

À la cour impérial, l'archevêque de Mayence occupait le poste d'archichancelier depuis la nomination de Guillaume de Mayence par son père l'empereur Otton Otton Ier en 965. Le titre d'archichancelier de l'Empire (en allemand : Reichserzkanzler) était reservée aux trois princes-électeurs ecclésiastiques désignés par la Bulle d'or de l'empereur Charles IV en 1356 :

Les archichanceliers pour l'Italie et la Gaule exercent essentiellement des fonctions honorifiques, alors que l'archichancelier pour la Germanie était une personnalité politique puissante considérée comme l'auxiliaire de l'empereur. Il était notamment chargé de convoquer la réunion électorale à nominer un nouveau roi des Romains et agit en qualité de régent impérial pour la durée de l'interrègne. La chancellerie rédigeait tous les actes de l'empereur et l'archevêque de Mayence présidait les assemblées de la Diète perpétuelle d'Empire à partir de 1663.

Other Languages
Bahasa Indonesia: Kanselir utama
ქართული: ერცკანცლერი
Nederlands: Aartskanselier
ਪੰਜਾਬੀ: ਆਰਕਚਾਂਸਲਰ
русский: Эрцканцлер
українська: Архіканцлер