Arbre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arbre (homonymie).
Les arbres actuels sont notamment représentés par des espèces du groupe des plantes à fleurs comme ces jacarandas au Zimbabwe.
Même les arbres les plus majestueux commencent leur existence sous forme de modestes plantules, comme celles-ci de hêtre (Fagus sylvatica).
Les arbres contribuent significativement au bien-être et à la subsistance des sociétés humaines. De nombreuses espèces produisent des fruits comestibles, comme ici l' arbre à pain (Artocarpus altilis).
Arbre commun d'Europe du Nord, planté en l'honneur de l' intronisation de Willem-Alexander des Pays-Bas.

Un arbre est une plante ligneuse terrestre comportant un tronc sur lequel s'insèrent des branches ramifiées portant le feuillage dont l'ensemble forme le houppier, appelé aussi couronne.

Les arbres sont des plantes pérennes qui vivent plusieurs années, de plusieurs décennies à plusieurs siècles, et dans de rares cas plusieurs millénaires.

Les formations végétales dominées par des arbres poussant les uns à côté des autres sont des forêts, mais les arbres peuvent aussi croître de manière plus ou moins isolée hors des forêts (dans la savane notamment) [1].

Selon l' association Botanic Gardens Conservation International (BGCI) qui a réalisé la première étude universelle sur les arbres, publiée en 2017, il existerait 60 065 espèces d'arbres différentes dans le monde. Le Brésil compte la plus grande variété d'arbres sur son territoire avec 8 715 espèces, suivie par la Colombie avec 5 776 espèces, et l' Indonésie avec 5 142 espèces. Excepté l' Arctique et l' Antarctique, où aucun arbre n'est recensé, l' Amérique du Nord présente la plus faible diversité avec 1 400 espèces. D'autre part, 58% des espèces sont présentes dans un seul pays. Ainsi, 4 333 espèces se trouvent uniquement au Brésil, contre 2 991 espèces à Madagascar et 2 584 espèces en Australie. Le BGCI précise également que 9 600 espèces sont menacées d'extinction [2].

Ils jouent un rôle majeur dans le fonctionnement écologique terrestre, en raison de leur capacité à stocker le carbone (leur production de matière sèche annuelle correspond à deux tiers de la production mondiale des plantes terrestres [3]), à prendre une part active dans le cycle de l'eau et de manière générale à constituer les écosystèmes complexes que sont les forêts, sources et refuges de biodiversité.

Ils constituent aussi pour les sociétés humaines une ressource considérable de matériaux (principalement du bois), de denrées (notamment des fruits) et de multiples services. Ils occupent dans presque toutes les cultures du monde une place pratique et symbolique importante.

Éléments de définition

Article connexe : bois.

Il n'existe pas de définition universelle de l'arbre, tant ce concept recouvre une grande variété de formations et d'espèces aux agencements divers et localisés, si bien que les botanistes, arboriculteurs et forestiers continuent encore de débattre à ce sujet [4].

Dans l’optique de constituer des normes permettant de réaliser des comparaisons des ressources forestières à l’échelle mondiale, l' Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) propose une définition, essentiellement basée sur la hauteur. La FAO considère qu'un arbre est une espèce végétale capable dans de bonnes conditions de croissance [5] de pousser au moins à 5 m de hauteur (pour les pays en développement) ou 7 m (pour les pays développés) à l'état adulte, ce qui le distingue de l' arbuste dont la hauteur à maturité est comprise entre 0,5 et 5 ou 7 m, et qui n'a pas de couronne définie [6]. La FAO inclut ainsi dans les arbres les espèces non ligneuses ( bambous, palmiers) ayant les critères ci-dessus [7].
L' IFN définit l'arbre comme un végétal ligneux ayant une tige nue et non ramifiée dès la base, d'une hauteur supérieure ou égale à cinq mètres ou susceptible d'atteindre cette dimension à maturité in situ [8].
Les écologues distinguent parfois les espèces arborescentes dont la taille est au maximum de 15 mètres et les espèces arborées (arbres stricto sensu) qui dépassent cette hauteur [9].

Les botanistes donnent une définition plus restrictive, caractérisant les arbres par la croissance secondaire en épaisseur de leur tronc, et des couches de tissus similaires, ce qui favorise leur développement en hauteur et la ramification des branches leur permettant d'augmenter la capacité d'exploitation de l'espace aérien [10]. Cette caractéristique, associée à la position des feuilles sur plusieurs niveaux leur permettant de multiplier la surface d'échange pour la photosynthèse, les distingue des palmiers et des bambous qui n'ont pas de tronc. Cette anatomie rend leur tronc autoportant, ce qui exclut les macroalgues, comme Macrocystis, qui atteignent 50 mètres de hauteur mais ne sont verticales que grâce à la poussée d'Archimède, ou les lianes, plantes grimpantes qui s'élèvent verticalement en s'appuyant, en s'accrochant ou en s'enroulant sur ou autour d'un support vertical [11].
Au sens botanique, les arbres sont ainsi des plantes à bois véritable. Celui-ci, également appelé xylème secondaire, est produit par une rangée cellulaire (l'assise libéro-ligneuse) appelée cambium, située sous l' écorce. La genèse du bois est un processus répétitif qui dépose une couche nouvelle sur les précédentes. Le résultat est souvent visible sous la forme de cernes d'accroissement. Ce résultat est une croissance en épaisseur issue du fonctionnement du cambium qui est le méristème secondaire du bois (le phellogène étant le méristème secondaire de l'écorce). On ne trouve de plantes à bois véritable, et donc d'arbres au sens strict, que chez les Gymnospermes et les Angiospermes Dicotylédones. Preuves de leur origine commune, on trouve des homologues des gènes responsables de la croissance secondaire des arbres, chez les plantes herbacées et les gymnospermes [12].
Il existe d'autres types de plantes à bois véritable, mais les arbres s'en distinguent par des dimensions plus importantes (comparées à celles des arbustes) ou par la formation d'un tronc nettement individualisé (que ne possèdent pas les arbrisseaux) et porteur (alors que les lianes ligneuses doivent trouver un support pour s'élever).

Other Languages
Afrikaans: Boom
Alemannisch: Baum
አማርኛ: ዛፍ
aragonés: Árbol
Ænglisc: Trēow
العربية: شجرة
ܐܪܡܝܐ: ܐܝܠܢܐ
অসমীয়া: বৃক্ষ
asturianu: Árbol
Aymar aru: Quqa
azərbaycanca: Ağac (bitki)
تۆرکجه: آغاج
башҡортса: Ағас
Boarisch: Baam
žemaitėška: Medis
беларуская: Дрэва
беларуская (тарашкевіца)‎: Дрэва
български: Дърво
भोजपुरी: फेड़
bamanankan: Yiri
বাংলা: বৃক্ষ
བོད་ཡིག: ཤིང་།
brezhoneg: Gwez (plant)
bosanski: Drvo (stablo)
буряад: Модон
català: Arbre
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Chéu
нохчийн: Дитт
ᏣᎳᎩ: ᏡᎬ
Tsetsêhestâhese: Hoohtsêstse
کوردی: دار
Nēhiyawēwin / ᓀᐦᐃᔭᐍᐏᐣ: ᒥᔥᑎᒄ
čeština: Strom
Чӑвашла: Йывăç
Cymraeg: Coeden
Deutsch: Baum
Zazaki: Dare
eʋegbe: Atí
Ελληνικά: Δέντρο
emiliàn e rumagnòl: Élber
English: Tree
Esperanto: Arbo
español: Árbol
eesti: Puu
euskara: Zuhaitz
فارسی: درخت
suomi: Puu
Võro: Puu
føroyskt: Trø
Nordfriisk: Buum
furlan: Arbul
Frysk: Beam
Gaeilge: Crann
贛語:
Gàidhlig: Craobh
galego: Árbore
Avañe'ẽ: Yvyra
Gaelg: Billey
Hausa: Bishiya
客家語/Hak-kâ-ngî: Su (chhṳ̍t-vu̍t)
עברית: עץ
हिन्दी: वृक्ष
hrvatski: Stablo
Kreyòl ayisyen: Pyebwa
Հայերեն: Ծառ
interlingua: Arbore
Bahasa Indonesia: Pohon
Iñupiak: Napaaqtuq
Ilokano: Kayo
Ido: Arboro
íslenska: Tré
italiano: Albero
日本語:
Patois: Chrii
Basa Jawa: Wit
ქართული: ხე
қазақша: Ағаш
ಕನ್ನಡ: ಮರ
한국어: 나무
Kurdî: Dar
коми: Пу
kernowek: Gwydh
Кыргызча: Дарак
Latina: Arbor
Lëtzebuergesch: Bam
лакку: Мурхь
лезги: Ттар
Limburgs: Boum
lumbaart: Alber
lingála: Nzeté
lietuvių: Medis
latviešu: Koks
олык марий: Пушеҥге
Māori: Rākau
македонски: Дрво (растение)
മലയാളം: വൃക്ഷം
монгол: Мод
मराठी: झाड
Bahasa Melayu: Pokok
Mirandés: Arble
မြန်မာဘာသာ: သစ်ပင်
эрзянь: Чувтт
مازِرونی: دار
Nāhuatl: Cuahuitl
Plattdüütsch: Boom
Nedersaksies: Boom (plaant)
नेपाली: रूख
नेपाल भाषा: सिमा
Nederlands: Boom (plant)
norsk nynorsk: Tre
norsk: Tre
Nouormand: Bouais
occitan: Arbre
Ирон: Бæлас
ਪੰਜਾਬੀ: ਰੁੱਖ
Kapampangan: Pun dutung
Picard: Ape
Deitsch: Baam
polski: Drzewo
پنجابی: رکھ
پښتو: ونه
português: Árvore
Runa Simi: Sach'a
română: Arbore
armãneashti: Arburi
tarandíne: Àrvule
русский: Дерево
Kinyarwanda: Igiti
संस्कृतम्: तरुः
саха тыла: Мас
sicilianu: Àrvulu
Scots: Tree
سنڌي: وڻ
srpskohrvatski / српскохрватски: Stablo
සිංහල: ගස්
Simple English: Tree
slovenčina: Strom
slovenščina: Drevo
chiShona: Muti
Soomaaliga: Geed
српски / srpski: Дрво
Seeltersk: Boom
Basa Sunda: Tangkal
svenska: Träd
Kiswahili: Mti
ślůnski: Strům
தமிழ்: மரம்
తెలుగు: చెట్టు
тоҷикӣ: Дарахт
Türkmençe: Agaç
Tagalog: Puno
Tok Pisin: Diwai
Türkçe: Ağaç
татарча/tatarça: Агач
удмурт: Писпу
українська: Дерево
اردو: درخت
oʻzbekcha/ўзбекча: Daraxt
vèneto: Àlbaro
vepsän kel’: Pu
Tiếng Việt: Cây thân gỗ
walon: Åbe
Winaray: Puno
Wolof: Garab
isiXhosa: Umthi
ייִדיש: בוים
Vahcuengh: Faex
中文:
Bân-lâm-gú: Chhiū
粵語: