Aquitains
English: Aquitani

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aquitain (homonymie).
Répartition schématique de certains peuples aquitains (en noir)

Les Aquitains, parfois qualifiés de peuples proto-basques[1],[2],[3],[4], sont un ensemble de peuples protohistoriques et de l'Antiquité situés entre les Pyrénées occidentales, la rive gauche de la Garonne et l'océan Atlantique[5].

Le géographe antique Strabon les distingue des Gaulois tant par leur type physique que par leur langue. Il les rapproche des Ibères. Si un lien avec l'Hispanie préromane est incontestable, leur langue est néanmoins distincte de celle des Ibères[2].

Les témoignages de la langue des Aquitains sont principalement des inscriptions sur des dalles funéraires romano-aquitaines, où figure ce qui semble être des noms de divinités ou de personnes. Ces noms s'avèrent analysables par le basque actuel. Cela a conduit de nombreux philologues et linguistes[6] à conclure que l'aquitain a été étroitement lié à une forme plus ancienne de la langue basque[7]. Joint à d'autres indices toponymiques, le fait que, au haut Moyen Âge (du IIIe au XIIe siècle), la région ait été connue sous le nom de Wasconia, toponyme qui a donné le nom de Gascogne, corrobore cette hypothèse[2].

Présentation

Selon le géographe grec Strabon, les Aquitains « diffèrent des peuples celtiques tant par leur constitution physique que par la langue qu'ils parlent, et ressemblent davantage aux Ibères ». Il ajoute qu'« on compte plus de vingt peuples aquitains, tous faibles et obscurs[8] ».

Les Aquitains vivaient de l'élevage de brebis, de vaches et de chevaux. Ils pratiquaient l'agriculture depuis le néolithique. Ceux qui habitaient les vallées pyrénéennes pratiquaient la transhumance à travers la péninsule ibérique, ceux de l'intérieur de la Gascogne vivaient de l'agriculture du blé. On sait qu'ils connaissaient la fabrication du fer et le travail de l'or et de l'argent (les Tarbelli de Chalosse).

Ils ne formaient pas une unité politique avant l'arrivée des Romains, ce qui facilita la victoire des Romains, soit par influence ou menace militaire, soit en écrasant les tribus qui résistèrent. Jules César[9] remarque qu'ils s'apparentaient plus à des Ibères qu'à des Gaulois.

On a souvent lié les ancêtres des Basques (Aquitains, Vascons, etc.) aux Ibères, mais cette théorie a été totalement abandonnée après les travaux de Bosch-Gimpera[10] en 1925, puis de Caro Baroja[11], confirmés par Gerhard Bähr[12],[2]. Selon de nombreux linguistes, leur langue, l'aquitain, est apparentée à celle des Vascons (tribu basque)[2],[13]

Ayant une « indépendance relative », par-delà les Romains, cette volonté d'autonomie se manifestera par la suite avec les Wisigoths et les Francs[14] avec la création sous tutelle de la Novempopulanie puis du duché de Vasconie ou en association avec les Vascons avec la Vasconie.

Other Languages
aragonés: Aquitans
беларуская: Аквітаны
български: Аквитани
català: Aquitans
Cymraeg: Aquitani
Deutsch: Aquitanier
English: Aquitani
español: Aquitanos
hrvatski: Akvitanci
Bahasa Indonesia: Aquitani
italiano: Aquitani
lietuvių: Akvitanai
Nederlands: Aquitani
occitan: Aquitans
polski: Akwitanowie
português: Aquitanos
русский: Аквитаны
srpskohrvatski / српскохрватски: Akvitani
slovenščina: Akvitanci
српски / srpski: Аквитанци
Türkçe: Akuitanlar
українська: Аквітани
Tiếng Việt: Người Aquitani