Antoine Pinay

Antoine Pinay
Illustration.
Antoine Pinay en 1969.
Fonctions
Médiateur de la République

(1 an)
PrédécesseurFonction créée
SuccesseurAimé Paquet
Ministre des Finances et des Affaires économiques

(1 an, 11 mois et 20 jours)
PrésidentRené Coty
Charles de Gaulle
Président du ConseilCharles de Gaulle
Michel Debré
GouvernementDe Gaulle III
Debré
PrédécesseurCharles Spinasse
(Affaires économiques)
Lui-même (Finances)
SuccesseurWilfrid Baumgartner
Ministre des Finances

(1 mois et 22 jours)
PrésidentRené Coty
Président du ConseilCharles de Gaulle
GouvernementDe Gaulle III
PrédécesseurEdgar Faure
SuccesseurLui-même
Ministre des Affaires étrangères

(11 mois et 9 jours)
PrésidentRené Coty
Président du ConseilEdgar Faure
GouvernementFaure II
PrédécesseurEdgar Faure
SuccesseurChristian Pineau
Ministre des Finances et des Affaires économiques

(10 mois)
PrésidentVincent Auriol
Président du ConseilLui-même
GouvernementPinay
PrédécesseurEdgar Faure
(Finances)
Robert Buron
(Affaires économiques)
SuccesseurMaurice
Bourgès-Maunoury

(Finances)
Robert Buron
(Affaires économiques)
Président du Conseil des ministres français

(9 mois et 15 jours)
PrésidentVincent Auriol
GouvernementPinay
LégislatureIIe (Quatrième République)
PrédécesseurEdgar Faure
SuccesseurRené Mayer
Ministre des Travaux publics, des Transports et du Tourisme

(1 an, 7 mois et 25 jours)
PrésidentVincent Auriol
Président du ConseilRené Pleven
Henri Queuille
René Pleven
Edgar Faure
GouvernementPleven I
Queuille III
Pleven II
Faure I
PrédécesseurMaurice
Bourgès-Maunoury
SuccesseurAndré Morice
Député de la Loire

(2 mois et 9 jours)
Circonscription3e
LégislatureIre (Cinquième République)
Groupe politiqueCNIP
SuccesseurÉmile Hémain
Député de la Loire

(2 ans, 11 mois et 6 jours)
LégislatureIIIe (Quatrième République)
Groupe politiqueCNIP

(4 ans, 5 mois et 14 jours)
LégislatureIIe (Quatrième République)
Groupe politiqueRI

(4 ans, 7 mois et 24 jours)
LégislatureIre (Quatrième République)
Groupe politiqueRI

(5 mois et 25 jours)
Législature2e Assemblée nationale
constituante
Groupe politiqueRI

(1 an, 11 mois et 10 jours)
LégislatureXVIe (Troisième République)
Groupe politiqueNon inscrit
Sénateur de la Loire

(3 ans, 9 mois et 11 jours)
Président du Conseil général de la Loire

(30 ans)
PrédécesseurAimé Malécot
SuccesseurLucien Neuwirth
Conseiller général de la Loire

(34 ans)
CirconscriptionSaint-Chamond
SuccesseurJacques Badet

(6 ans)
CirconscriptionSaint-Chamond
PrédécesseurLouis Chatin
Maire de Saint-Chamond

(29 ans, 5 mois et 1 jour)
PrédécesseurJules Boyer
SuccesseurJacques Badet

(15 ans, 3 mois et 15 jours)
PrédécesseurFrançois Delay
SuccesseurAlbert Ferraz
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissanceSaint-Symphorien-sur-
Coise
(Rhône, France)
Date de décès
(à 102 ans)
Lieu de décèsSaint-Chamond (Loire,
France)
Nationalitéfrançaise
Parti politiqueUDR (1938-1940)
RI (1946-1955)
IPAS (1956-1959)
ConjointMarguerite Fouletier
(† 1970)
ProfessionIndustriel

Signature de Antoine Pinay
Chefs du gouvernement français

Antoine Pinay, né le à Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône) et mort le à Saint-Chamond (Loire), est un homme d'État français.

Issu d'un milieu modeste, cet industriel entame sa carrière politique sous la IIIe République, à Saint-Chamond dont il est successivement le maire, puis le conseiller général. D'abord favorable au maréchal Pétain, il en devient l'un des opposants et poursuit sa carrière politique en devenant l'une des figures de proue du Centre national des indépendants et paysans (CNIP).

Plusieurs fois ministres, il est désigné président du Conseil par Vincent Auriol, en 1952, fonction qu'il cumule avec le portefeuille ministériel des Finances et des Affaires économiques. L'instabilité de la IVe République l'amène à démissionner quelques mois plus tard. Candidat à la présidence de la République en 1953, il s'efface toutefois au profit de René Coty et devient, deux ans plus tard, ministre des Affaires étrangères, devenant l'un des acteurs de la phase de décolonisation au profit du Maroc et de la Tunisie.

Promoteur du retour aux affaires du général de Gaulle, il en devient le ministre des Finances dès 1958, contribuant à l'établissement du « nouveau franc ». Sa mésentente personnelle avec le fondateur de la Ve République et son profond désaccord vis-à-vis de la politique menée par le gouvernement en Algérie le conduisent à démissionner en 1960, date à partir de laquelle il se met en retrait du devant de la scène politique. Entre 1973 et 1974, il est le premier médiateur de la République.

Other Languages
العربية: أنطوان بيناي
Deutsch: Antoine Pinay
English: Antoine Pinay
español: Antoine Pinay
euskara: Antoine Pinay
italiano: Antoine Pinay
Nederlands: Antoine Pinay
português: Antoine Pinay
русский: Пине, Антуан
Simple English: Antoine Pinay
svenska: Antoine Pinay
Türkçe: Antoine Pinay
українська: Антуан Піне
Yorùbá: Antoine Pinay