Antigua-et-Barbuda

Antigua-et-Barbuda est un pays des Antilles ayant pour capitale Saint John's, situé à une cinquantaine de kilomètres au Nord de la Guadeloupe et au Nord-Est de l'île des Antilles britanniques de Montserrat. Cet État est composé de deux îles principales, l'île d' Antigua, connue également en français sous le nom d'Antigue (la vieille) et l'île de Barbuda, ou Barbude, ainsi que de quelques îles plus petites.

Antigua-et-Barbuda est membre de l' Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA) depuis 2009.

Histoire

Article détaillé : Histoire d'Antigua-et-Barbuda.

Les Ciboney habitaient Antigua et Barbuda depuis -2400. Ensuite arrivèrent les Arawaks et les Caraïbes. Christophe Colomb y débarqua en 1493, lors de son second voyage. Elles furent d'abord colonisées par les Espagnols et les Français, ensuite par les Anglais. En 1674, Christopher Codrington fonda la première grande plantation de sucre sur l'île d'Antigua. Le seul village de Barbuda porta son nom. Codrington et les autres propriétaires firent amener des esclaves de la côte ouest de l' Afrique.

Au XVIIIe siècle, English Harbour, sur la côte sud d'Antigua, abrita une part importante de la flotte britannique, sous le commandement, un temps, de l'Amiral Nelson. Ce site bien encaissé et à peine visible du large, était connu comme un « trou à cyclone », un abri sûr.

L'esclavage fut aboli en 1834. Contrairement aux autres colonies britanniques qui choisissent une abolition immédiate suivie d'une période d'apprentissage, période pendant laquelle les esclaves restent au service de leurs anciens maîtres (jusqu'en 1838), les colons d'Antigues choisissent l'abolition immédiate sans apprentissage.

En 1981, Antigua-et-Barbuda devint indépendante en tant que Royaume du Commonwealth. Elle adhéra le à l' Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO).