Anthropologie religieuse

L'anthropologie religieuse est le domaine de l' anthropologie qui étudie le fait religieux, c'est-à-dire non seulement les pratiques ou les rites mais aussi les corpus théologiques savants ou non ( mythes, textes sacrés, doctrine) propres à chaque tradition religieuse.

Indépendamment de la pratique religieuse, cette carte du monde représente la proportion de la population de chaque pays déclarant la religion comme quelque chose de « très important » pour elle : de 20 % (en bleu) à 90 % en rouge foncé ; en gris, pas de sondage disponible.

Essai de définition anthropologique du fait religieux

  • Tylor, 1871 : C'est une croyance en des êtres spirituels. Avec Frazer, Tylor fait partie de l'« école » évolutionniste qui soutient le passage du fait religieux par trois stades : la magie, la religion, la science.
  • Durkheim : La religion est une émanation de la société et une célébration de la société par elle-même. Il fait partie de l'«  école sociologique française » et tend comme Mauss et Weber à souligner l'importance du lien entre fait religieux et société.
  • Mauss : Ensemble de croyances, de pratiques et d'organisation.
  • Lévi-Strauss et le structuralisme
  • Marc Augé, ~1990 : Principes, mythes, représentations, rituels se retrouvant de façon récurrente dans les phénomènes religieux.
  • René Girard se définissait lui-même comme un anthropologue du religieux, toute son œuvre est traversée par ce thème. La Violence et le Sacré est peut-être le livre par lequel commencer.
Other Languages