André de Lorde

André de Lorde
Description de cette image, également commentée ci-après
André de Lorde vers 1928.
Nom de naissanceAndré de Latour, comte de Lorde
Naissance
Toulouse, Haute-Garonne, Drapeau de la France France
Décès (à 73 ans)
Antibes, Alpes-Maritimes
Activité principale
Auteur
Langue d’écritureFrançais
Genres

André de Lorde est un écrivain, dramaturge et scénariste français, né le à Toulouse et mort le à Antibes (Alpes-Maritimes). Surnommé « le prince de la terreur », il est surtout connu grâce aux pièces qu'il a écrites pour le théâtre du Grand-Guignol.

Biographie

Fils d'un médecin, André de Latour, comte de Lorde, issu d'une famille d'aristocrates désargentés, devient l'auteur emblématique des pièces de Grand Guignol du début du e siècle.

Après un stage au barreau et un autre au ministère des Finances, il occupe un paisible poste de bibliothécaire, le jour, à la Bibliothèque de l'Arsenal, puis à la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

La nuit venue, il se transforme toutefois en dramaturge de l'obscène et de la terreur. Son œuvre comprend 150 pièces de théâtre, dont quelques comédies et des adaptations de romans et nouvelles à la scène (Maupassant, Octave Mirbeau, Edgar Allan Poe), mais pour l'essentiel presque toutes dévolues à la mise en scène de l'horreur. Certaines de ses pièces furent écrites avec l'aide de collaborateurs, et notamment avec le psychologue Alfred Binet, qui le secondait lorsque le sujet de la pièce traitait de sujets médicaux comme l'hystérie ou l'aliénation.

Il signe aussi, presque toujours en collaboration avec Maurice Landay, quelques romans policiers, dont L'Étrange Amant du mal (1923), « ténébreuse histoire de vengeance dans laquelle l'auteur évoque les divers procédés de l'hypnotisme »[1] . Il est en outre l'auteur de nombreux contes extraordinaires, peuplés de criminels, de fous, de damnés, de spectres, d'où se dégage une véritable poésie de la peur et de l'épouvante.

Ses œuvres sont désormais dans le domaine public.

Il a également signé les scénarios de plusieurs films de l'époque du cinéma muet.

Other Languages