André Labarrère

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labarrère.
André Labarrère
Illustration.
Fonctions
Maire de Pau

(35 ans, 1 mois et 17 jours)
Élection21 mars 1971
PrédécesseurLouis Sallenave
SuccesseurYves Urieta
Sénateur des Pyrénées-Atlantiques

(4 ans, 7 mois et 15 jours)
Élection23 septembre 2001
PrédécesseurLouis Althapé
SuccesseurAnnie Jarraud-Vergnolle
Ministre délégué chargé
des Relations avec le Parlement

(4 ans, 9 mois et 26 jours)
PrésidentFrançois Mitterrand
GouvernementPierre Mauroy I, II et III
Laurent Fabius
PrédécesseurJacques Limouzy
SuccesseurAndré Rossinot
Député des Pyrénées-Atlantiques
Élu dans la 1re puis 3e circonscription

(15 ans, 5 mois et 28 jours)
Élection16 mars 1986
Prédécesseurscrutin proportionnel
SuccesseurDavid Habib

(14 ans, 1 mois et 23 jours)
Élection12 mars 1967
PrédécesseurPierre Sallenave
SuccesseurGeorges Labazée
Président du Conseil régional d'Aquitaine
Conseiller régional de 1974 à 1986
PrédécesseurJacques Chaban-Delmas
SuccesseurPhilippe Madrelle
Biographie
Nom de naissanceAndré Labarrère-Paulé
SurnomDédé
Date de naissance
Lieu de naissancePau, France
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décèsPau, France
Nationalitéfrançaise
FamilleCélibataire, sans enfants

André Labarrère, né le à Pau et mort le , est un homme politique français.

Membre du Parti socialiste, il a été député, sénateur, vice-président de l'Assemblée nationale entre 1973 et 1974, ministre chargé des relations avec le Parlement de 1981 à 1986, ainsi que maire de la ville de Pau de 1971 à 2006.

Il a aussi publié plusieurs ouvrages, sur des sujets aussi divers que la ville de Pau, la graphologie ou le cinéma, et animé des émissions de télévision.

Biographie

Agrégé d'histoire et docteur en lettres, André Labarrère enseigne à l'université Laval de Québec entre 1959 et 1966. Il anime également des émissions sur l'histoire de l'art à la télévision à Montréal et présente des émissions sur la graphologie, plus qu'un passe-temps pour lui.

Carrière politique

  • Militant socialiste, il se fait remarquer lors de la visite à Pau de Jean-Louis Tixier-Vignancour. Il rejoint par la suite la Convention des institutions républicaines (CIR) fondée par François Mitterrand. Il est membre du Bureau politique national du Parti Socialiste de 1968 à 1971 et membre du Comité Directeur National du Parti socialiste dès 1968.
  • André Labarrère est élu député des Pyrénées-Atlantiques pour la première fois en mars 1967. Battu en 1968, il est de nouveau élu en 1973 et sera réélu à chaque élection jusqu'en 2001, année où il entre au Sénat.
  • Il est élu Conseiller général de Pau-Ouest en 1967, réélu à la suite du découpage Conseiller général de Pau-Jurançon en 1973, 1979, 1985 et démissionnaire en 1988 pour cumul.
  • Il est élu Conseiller Régional depuis l'origine à juin 1981, réélu en mars 1986, et démissionne le même mois.
  • Il est président du Conseil Régional d'Aquitaine de 1979 à 1981.
  • Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement de 1981 à 1986
  • Président de l'Association des Eco-Maires depuis sa création en 1989 jusqu'en 1999
  • Maire de Pau de 1971 à 2006, sénateur des Pyrénées-Atlantiques de 2001 à 2006, membre du groupe socialiste du Sénat, il est réélu avec 57 % des voix au premier tour lors des municipales de 2001 dans une ville plutôt conservatrice et n'excluait pas encore en 2006, de se représenter en 2008 (en 1989. François Bayrou est le seul de ses adversaires à le mettre en ballottage)
  • Président du Syndicat Intercommunal de l'Agglomération Paloise

Les quelques affaires judiciaires locales (affaires de diffamation, d'usurpation de fonction ou de faux et usage de faux, prise illégale d'intérêt notamment) qui l'ont suivi au cours de ses mandats, ont eu peu de prise sur sa popularité. Mis huit fois en examen, il n'a jamais été condamné.

Other Languages