Andorre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andorre (homonymie).

Principauté d'Andorre

Principat d'Andorra (ca)

Drapeau
Drapeau de l'Andorre
Blason
Armoiries de l'Andorre
Description de l'image Location Andorra Europe.png.
Devise nationale

« Virtus Unita Fortior »

(latin : « L'Unité fait la Force »)
Hymne national El Gran Carlemany
Administration
Forme de l'État Co-principauté parlementaire
Coprince épiscopal Joan-Enric Vives i Sicília
Coprince français François Hollande
Chef du gouvernement Antoni Martí
Langues officielles Catalan
Capitale Andorre-la-Vieille

42° 30′ N, 1° 31′ E

Géographie
Plus grande ville Andorre-la-Vieille
Superficie totale 468  km2
( classé 189e)
Superficie en eau Négligeable
Fuseau horaire UTC +1 ( été +2)
Histoire
Création 780
Paréage
Constitution
Démographie
Gentilé Andorran
Population totale (juillet 2015) 85 580 [1] hab.
( classé 187e)
Densité 183 hab./km2
Économie
IDH ( 2013) en augmentation 0,846 (très élevé) ( 33e)
Monnaie Euro [2] ( EUR​)
Divers
Code ISO 3166-1 AND, AD​
Domaine Internet .ad
Indicatif téléphonique +376

L'Andorre, officiellement principauté d'Andorre, en catalan Andorra et Principat d’Andorra, est un État d' Europe du Sud et, selon certaines définitions, de l' Ouest. Bordée par l' Espagne et la France, sa localisation dans le massif des Pyrénées, en fait un État principalement constitué de montagnes élevées. Il s'agit d'un des plus petits États souverains d'Europe, avec une superficie de 468 km2 et une population estimée à 85 458 habitants en 2014 [3]. Établie à 1 023 mètres au-dessus du niveau de la mer, Andorre-la-Vieille, sa capitale, est la plus haute d' Europe [4]. La langue officielle est le catalan, la monnaie officielle l' euro. La devise de l'Andorre est « Virtus Unita Fortior », et son drapeau est constitué de trois bandes verticales bleue, jaune et rouge, la bande jaune étant plaqué de l'écusson andorran. L'hymne national est El Gran Carlemany.

La principauté, dont la création remonte à 780 sous le règne de Charlemagne, est régie par un système unique, le paréage. Ce contrat de droit féodal concède le trône andorran à deux coprinces, l'évêque catalan d' Urgell et le chef d'État français. Longtemps ignorée mais très attrayante, l'Andorre est sortie de son isolement au XXe siècle, durant lequel elle a profité de son cadre naturel exceptionnel et a utilisé un système fiscal avantageux pour devenir une grande destination touristique, accueillant près de dix millions de visiteurs chaque année [5]. Si la principauté est réputée aujourd'hui pour ses pistes de ski et ses faibles taxes, elle est aussi souvent considérée comme un paradis fiscal. Elle est membre des Nations unies depuis 1993 [6], du Conseil de l'Europe mais pas de l' Union européenne.

Étymologie

Le nom Andorra, attesté dès 839, désignait alors uniquement la paroisse nommée aujourd'hui Andorre-la-Vieille (Andorra la Vella) [7]. Ce toponyme viendrait du basque Ameturra, signifiant « Dix sources », composé des mots hamar (« dix ») et iturri (« sources »), en référence aux dix affluents que la rivière Valira recevait sur le territoire de la paroisse d’Andorre-la-Vieille [8].

D'autres théories suggèrent comme origine andurrial (« terre couverte d'arbustes » en basque-navarrais), ou bien un antique Anorra (basé sur le basque ur, « eau »), ou encore l'origine celtique Andor/Andoer (lieu abrité) ou même l'arabe al-Darra (« la forêt ») [réf. nécessaire].

On peut voir aussi une relation entre le nom Andorra et celui des tribus d'Andosins (grec : Andosinoï) qu' Hannibal, selon le grec Polybe, aurait soumises dans ces vallées, après avoir franchi l' Èbre au IIe siècle av. J.-C. [9].

Il existe une ville nommée Andorra dans la province de Teruel ( Aragon, Espagne).