Amenhotep III

Statuette réaliste d'Amenhotep III - Musée de Brooklyn

Amenhotep III (ou Aménophis III en grec ; Amāna-Ḥātpa en égyptien ancien, qui signifie Amon est satisfait), est le neuvième pharaon de la XVIIIe dynastie (période du Nouvel Empire). Manéthon l’appelle Aménophis. Il règne trente-huit ans et sept mois, mais certains égyptologues pensent à une corégence avec son fils Amenhotep Amenhotep IV à la fin de sa vie.

On situe son règne aux alentours de -1391 / -1390 à -1353 / -1352 [1].

Amenhotep III est le fils de Thoutmôsis Thoutmôsis IV et de Moutemouia, une concubine de son père [2] et serait né autour de l’an -1388 [3].

Son règne est une période de prospérité et de splendeur artistique sans précédent, alors que l’Égypte atteint l’apogée de sa puissance artistique et internationale. Lorsqu’il meurt, son fils lui succède en tant que Amenhotep IV, mais change ultérieurement son propre nom royal pour Akhénaton.

Amenhotep III compte parmi les plus grands bâtisseurs de l’Égypte ancienne.

Généalogie

Statue d'Amenhotep III
Amenhotep III
Naissance vers -1403 Décès -1353/ -1352
Père Thoutmôsis Thoutmôsis IV Grands-parents paternels
Amenhotep Amenhotep II
Tiâa
Mère Moutemouia Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Fratrie inconnue
1re épouse Tiyi Enfant(s) Thoutmôsis
Amenhotep Amenhotep IV ( Akhénaton)
Satamon
Iset
Henouttaneb
Nebetâh
Baketaton (incertain)
2e épouse Giloukhepa Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse Une princesse babylonienne Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse Une princesse babylonienne Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse Tarhoundaradou Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse Tadukhipa Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse Satamon Enfant(s) Smenkhkarê (incertain)
8e épouse Iset Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Amenhotep III est le fils de Thoutmôsis Thoutmôsis IV et de la reine Moutemouia, laquelle assume la régence lorsqu'il monte sur le trône à l'âge de dix / douze ans.

Sa grande épouse royale est Tiyi, fille de Youya (Prophète de Min) et Touya (ou Tyouyou). Il l’associe étroitement au pouvoir et à la fin de sa vie, alors qu'il est très malade, la reine va l'aider énormément dans la gestion de l'État. Il épouse aussi, en l’an X de son règne, Giloukhepa (ou Gilu-Hepa), la fille de l’empereur du Mitanni [4]. Il épouse ensuite la sœur du roi de Babylone [5], Tarhoundaradou, la fille du roi d’ Arzawa [5], Tadukhipa (ou Taduhepa), la fille de Tushratta, nouveau roi du Mitanni autour de l’an 36 de son règne [6], [5], une fille de Kadashman-Enlil Kadashman-Enlil Ier, roi de Babylone [5], une fille du dirigeant d’Ammia (en Syrie moderne) [5] et enfin ses deux filles Iset et Satamon.

Tiyi lui donne sept enfants : le futur Amenhotep Amenhotep IV, Satamon, Iset, Henouttaneb, Nebetâh, Baketaton et Thoutmôsis dont l’existence est incertaine [7]. Certains égyptologues pensent que Smenkhkarê (futur pharaon) pourrait être un fils qu'Amenhotep III aurait eu avec Satamon [8]. Ses filles apparaissent souvent sur des statues et reliefs durant le règne de leur père et sont aussi représentées sur des objets plus petits – à l’exception de Nebetâh [9]. Nebetâh est attestée une seule fois dans les sources historiques, sur un groupe de statues colossales faites de calcaire de Medinet Habou [10]. Cette immense sculpture, qui mesure sept mètres de haut, montre Amenhotep III et Tiyi assis l’un à côté de l’autre « avec trois de leurs filles se tenant debout en face du trône – Henouttaneb, la plus large et la mieux préservée, au centre ; Nebetâh à droite ; et une autre, dont le nom a été détruit, à gauche. » [7].

Amenhotep III élève deux de ses filles – Satamon et Iset – au titre de grande épouse royale durant la dernière décennie de son règne. Il était courant qu’un pharaon épouse des femmes royales de différentes générations afin de solidifier les chances de succession [11]. La déesse Hathor elle-même était liée à d'abord en tant que mère, puis comme femme et fille du Dieu [7]. Ainsi, les mariages d’Amenhotep III à deux de ses filles ne sont pas invraisemblables. Des preuves que Satamon avait déjà été promue à ce titre en l’an 30 de son règne sont fournies par une inscription sur un vase découvert au palais royal de Malqata [7].

Other Languages
Afrikaans: Amenhotep III
azərbaycanca: III Amenhotep
беларуская: Аменхатэп III
български: Аменхотеп III
brezhoneg: Amenhotep III
català: Amenofis III
čeština: Amenhotep III.
Ελληνικά: Αμένωφις Γ΄
English: Amenhotep III
español: Amenofis III
galego: Amenofis III
hrvatski: Amenofis III.
Bahasa Indonesia: Amenhotep III
italiano: Amenofi III
Basa Jawa: Amenhotep III
ქართული: ამენჰოტეპ III
lietuvių: Amenchotepas III
Bahasa Melayu: Amenhotep III
Nederlands: Amenhotep III
norsk bokmål: Amenhotep III
português: Amenófis III
русский: Аменхотеп III
srpskohrvatski / српскохрватски: Amenhotep III
slovenčina: Amenhotep III.
slovenščina: Amenhotep III.
српски / srpski: Аменхотеп III
svenska: Amenhotep III
Tagalog: Amenhotep III
Türkçe: III. Amenhotep
українська: Аменхотеп III
oʻzbekcha/ўзбекча: Amenxotep III
Tiếng Việt: Amenhotep III
Yorùbá: Amenhotep 3k