Alpes-Maritimes

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alpes-Maritimes (province romaine), Alpes maritimes et 06.
Alpes-Maritimes
Alpes-Maritimes
Alpes-Maritimes
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Drapeau de Provence-Alpes-Côte d'Azur  Provence-Alpes-Côte d'Azur
Création du département
Chef-lieu
( Préfecture)
Nice
Sous-préfectures Grasse
Président du
conseil départemental
Charles-Ange Ginésy ( LR)
Préfet Georges-François Leclerc
Code Insee 06
Code ISO 3166-2 FR-06
Code Eurostat NUTS-3 FR823
Démographie
Gentilé Maralpin(e)s
Population 1 083 312 hab. (2014)
Densité 252 hab./km2
Géographie
Superficie 4 299 km2
Subdivisions
Arrondissements 2
Circonscriptions législatives 9
Cantons 27
Intercommunalités 7
Communes 163

Le département des Alpes-Maritimes ( prononcé [ a l p ( ə ) m a . ʁ i . t i m]) est un département français de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Maralpins. L' Insee et la Poste lui attribuent le code 06. Sa préfecture est Nice.

Un premier département des Alpes-Maritimes a existé de 1793 à 1814, sous la Révolution française et le Premier Empire. Il était alors composé essentiellement du comté de Nice, détaché du Royaume de Sardaigne et réuni à la France ainsi que de la principauté de Monaco (Monaco, Roquebrune et Menton à l'époque) annexée, et l'arrondissement de San Remo, annexé à la République ligurienne.

En 1814, le comté de Nice retourne au Royaume de Sardaigne et Monaco recouvre son indépendance mais sous protectorat sarde. Le second département des Alpes-Maritimes est créé en 1860, par l'adjonction audit comté de Nice (cédé par le Royaume de Sardaigne) de l' arrondissement de Grasse détaché du département du Var et le rattachement des villes de Menton et Roquebrune qui s'étaient placées sous la protection du Royaume de Sardaigne après avoir fait sécession de la principauté de Monaco et dont les droits furent rachetés par l'empereur des Français au prince de Monaco en 1861, avec la création du nouvel arrondissement de Puget-Théniers de 1860 à 1926.

Le département compte 1 083 312 habitants en 2014 [1]. Son économie est essentiellement tertiaire.

Géographie

Géographie du département des Alpes-Maritimes.
Article détaillé : Géographie des Alpes-Maritimes.
Article détaillé : Alpes maritimes.

Situation

Le département des Alpes-Maritimes est entouré par les départements du Var au sud-ouest et des Alpes-de-Haute-Provence au nord-ouest ainsi que par l' Italie à l'est et la mer Méditerranée au sud. Sa topographie est très contrastée. Comme son nom l'indique, la plus grande partie du département est partie constituante de l'ensemble topographique des Alpes - et notamment des Alpes maritimes - mais il a également la particularité d'être un département côtier avec sa façade méditerranéenne.

La partie côtière, urbanisée et densément peuplée (hachurée en rouge sur la carte), regroupe toutes les villes dans une conurbation quasi continue de Cannes à Menton, tandis que la partie montagneuse (en vert pâle), plus étendue mais faiblement peuplée, est entièrement rurale exception faite des trois grandes stations de Valberg née en 1936, Auron en 1937 et Isola 2000 en 1971.

Relief

Le sommet culminant du département - situé sur la frontière franco-italienne - est la cime du Gélas (3 143 m) qui domine, plus à l'est, la vallée des Merveilles. En effet, le mont Argentera est certes plus élevé avec 3 297 m d'altitude mais il est situé en territoire italien. Le mont Mounier (2 817 m) domine au sud le vaste dôme de Barrot formé d'une masse de plus de 900 m d'épaisseur de pélites rouges profondément échancrées par les gorges de Daluis et du Cians. Sauf en période hivernale, quatre grands cols permettent de franchir au nord le massif du Mercantour-Argentera dont l'imposante barrière de 62 km de long dresse l'hiver sa muraille neigeuse visible de la côte. À partir de l'ouest, c'est d'abord, sur la route des grandes Alpes, le col de la Cayolle (2 326 m) aux sources du Var (fleuve) sur la commune d' Entraunes. Puis le col de la Bonette, plus haut col d'Europe avec ses 2 715 m permettant de relier la vallée de la Tinée à celle de l' Ubaye. Plus à l'est, le col de la Lombarde (2 350 m), au-dessus d' Isola 2000, permet de rejoindre le sanctuaire Sainte Anne de Vinadio en Italie. Et enfin, à son extrémité orientale, le col de Tende (1 871 m) qui assure la liaison avec Coni (ou Cuneo) en Italie.

Paysage et végétation forestière. La seule région des Alpes niçoises a un taux de boisement de 60,9 %, un peu supérieur à la moyenne du département et très supérieur au taux moyen de 39,4 % de la région Provence – Alpes - Côte d’Azur [2].

Hydrographie

Les cours d'eau sont l' Aigue Blanche, l' Ardon, l' Artuby, la Banquière, la Barlatte, la Bassera, la Bendola, la Bévéra, le Bieugne, le Borrigo, la Bouillide, le Bourdous, le Bouyon, la Brague, la Braisse [réf. nécessaire] le Braus [réf. nécessaire], la Cagne, le Caïros, la Caramagne [réf. nécessaire], le Careï, la Castérine [réf. nécessaire] la Chalvagne [réf. nécessaire], le Cians, le Clans [réf. nécessaire], la Ciavanelle, l' Estéron, la Faye, le Fontanalba, le Fossan, la Ganière, la Gironde, le Gorbio, la Gordolasque, la Grande Frayère, la Guerche, la Lane, la Lévensa, le Loup, la Lubiane, la Maglia, le Magnan, la Mairole [réf. nécessaire], le Malvan, le Mayola, la Miagne, la Minière, la Mourachonne, la Nieya [réf. nécessaire], le Paillon (les Paillons), le Raton, le Réfréi, le Riou, le Riou de l'Argentière, le Rioulan, la Roudoule, la Roya, la Siagne, la Siagnole, la Tinée, le Tuébi, la Valmasque, le Var, le Végay, la Vésubie et la Vionène.

Climat

Article détaillé : Climat des Alpes-Maritimes.

Le climat des Alpes-Maritimes est principalement de type montagnard jusqu'au climat méditerranéen en se rapprochant du littoral. Il est caractérisé par des intempéries importantes en saison automnale et par des orages violents en saison estivale dû à la rencontre des masses d'air chaude le long du littoral et des masses des plus froides provenant des montagnes.

La zone littorale a un climat méditerranéen (précipitations importante en automne et au printemps surtout, sécheresse en été, ainsi qu'un hiver doux et sec). Vers l'intérieur, et surtout dans le nord, un climat de montagne (hiver assez vif, orages d'été).

L'un des attraits du département est son niveau d'ensoleillement important : 300 jours par an.

À noter aussi que le département est le plus orageux de France avec en moyenne 70 à 110 jours d'orages par an.

Dans la nuit du 3 au 4 octobre 2015, de violentes inondations ont eu lieu dans le département.

Other Languages
Afrikaans: Alpes-Maritimes
aragonés: Alpes Maritimos
беларуская (тарашкевіца)‎: Прыморскія Альпы
български: Алп Маритим
brezhoneg: Alpoù-an-Arvor
čeština: Alpes-Maritimes
Esperanto: Alpes-Maritimes
euskara: Itsas Alpeak
Gàidhlig: Alpes-Maritimes
客家語/Hak-kâ-ngî: Alpes-Maritimes-sén
hrvatski: Alpes-Maritimes
Bahasa Indonesia: Alpes-Maritimes
Limburgs: Alpes-Maritimes
lumbaart: Alpes-Maritimes
lietuvių: Pajūrio Alpės
latviešu: Piejūras Alpi
Malagasy: Alpes-Maritimes
Bahasa Melayu: Alpes-Maritimes
Plattdüütsch: Alpes-Maritimes
Nederlands: Alpes-Maritimes
norsk nynorsk: Alpes-Maritimes
occitan: Aups Maritims
Kapampangan: Alpes-Maritimes
Piemontèis: Alp Marìtime
português: Alpes Marítimos
română: Alpes-Maritimes
srpskohrvatski / српскохрватски: Alpes-Maritimes
Simple English: Alpes-Maritimes
slovenčina: Alpes-Maritimes
slovenščina: Alpes-Maritimes
српски / srpski: Приморски Алпи
Kiswahili: Alpes-Maritimes
Türkçe: Alpes-Maritimes
vèneto: Alpe Maritime
Tiếng Việt: Alpes-Maritimes
Volapük: Alpes-Maritimes
Bân-lâm-gú: Alpes-Maritimes