Alpage

Alpages autour de la vallée de Linthal, en Suisse.

Un alpage désigne à la fois :

Son diminutif est l'alpette ou encore l'alpettaz.

Synonyme

Ce terme possède d'autres synonymes :

  • ainsi, le terme alpe désigne ni plus ni moins l'alpage. Ce terme se retrouve dans le nom des stations de l’Alpe d'Huez, des Deux Alpes et de l’Alpe du Grand Serre, ainsi que dans le titre de la revue L'Alpe[1], dédiée à la montagne ;
  • le terme arpe et ses diminutifs arpette et arpettaz. Toponymes savoyards : le col de l'Arppettaz (1 581 m), la crête de l'Arppetaz-de-Thuy (1 253 m) à La Balme-de-Thuy ou encore l'arrête et les rochers de l'Arpette, les pointes de l'Arpette (2 969 m), etc. ;
  • ou encore, l'aulp. Toponymes savoyards : le col de l'Aulp (1 424 m) à Montmin, la tête de l'Aulp (2 129 m) en dessus d'Ugine, la vallée d'Aulps, etc. Parfois avec un pluriel : abbaye Notre-Dame d'Aulps ;
  • dans les Pyrénées ou dans le Massif central, on parle d’estive.
Other Languages
català: Prat alpí
dansk: Sæter
Ελληνικά: Αλπική ζώνη
English: Alpine tundra
Esperanto: Alpopaŝtejo
español: Pradera alpina
euskara: Larre alpetar
Bahasa Indonesia: Tundra Alpen
Ido: Alpo
italiano: Alpeggio
Latina: Alpagium
norsk nynorsk: Seter
norsk: Seter
Simple English: Alpine tundra
slovenščina: Alpska tundra
українська: Альпійські луки
vèneto: Malga