Almohades

Almohades

الموحدون (al-muwaḥḥidun) (ar)
ⵉⵎⵡⴻⵃⵃⴷⴻⵏ (Imweḥḥden) (ber)

1121/1147 – 1269

Drapeau
Drapeau des Almohades.
Description de cette image, également commentée ci-après
L'Empire almohade à son extension maximale,
entre 1195 et 1212.
Informations générales
StatutMonarchie
CapitaleTinmel (1121–1147)
Marrakech (1147–1269)
À al-Andalus :
Séville (1147–1162)
Cordoue (1162–1163)
Séville (1163–1248)[1]
LangueBerbère, Arabe, Mozarabe
ReligionSunnisme
MonnaieDinar[2]
Superficie
Superficie 2 300 000 km2
(1150)[3]
Histoire et événements
1121Ibn Toumert se proclame mahdi, et fonde la dynastie almohade
1147Abd al-Mumin capture Marrakech aux Almoravides.
c. 1147Abd al-Mumin est proclamé calife des almohades
1152Les Almohades éliminent les Hammadides
1195Bataille d'Alarcos
1212Bataille de Las Navas de Tolosa
1229Les Hafsides rejettent l'obédience des Almohades et deviennent maîtres de l'Ifriqiya
1238Reconquête du royaume de Valence par Jacques Ier d'Aragon
1269Le sultan Marinide Abu Yusuf Yaqub élimine les Almohades de Marrakech

Les Almohades (en arabe : الموحدون al-Muwaḥḥidun, en berbère : ⵉⵎⵡⴻⵃⵃⴷⴻⵏ Imweḥḥden) « qui proclame l’unité divine », ou Banu Abd al-Mumin[4] (en arabe : بنو عبد المؤمن), sont un mouvement religieux fondé au début du e siècle, dont est issue la dynastie éponyme d'origine berbère qui gouverne le Maghreb et al-Andalus entre le milieu du e siècle et le e siècle.

Le mouvement religieux des Almohades est fondé vers 1120 à Tinmel par Mohammed ibn Toumert, appuyé par un groupe de tribus masmoudiennes du Haut Atlas marocain[5],[6], principalement des Masmoudas. Ibn Toumert prône alors une réforme morale puritaine et se soulève contre les Almoravides au pouvoir à partir de son fief de Tinmel[7].

À la suite du décès d'Ibn Toumert vers 1130, Abd al-Mumin prend la relève, consolide sa position personnelle et instaure un pouvoir héréditaire, en s'appuyant sur les Koumyas de la région de Nedroma dans l'ouest algérien ainsi que les Hilaliens[8]. Sous Abd al-Mumin, les Almohades renversent les Almoravides en 1147, puis conquièrent le Maghreb central hammadide, l'Ifriqiya (alors morcelée depuis la chute des Zirides) et les Taïfas. Ainsi, le Maghreb et l'al-Andalus sont entièrement sous domination almohade à partir de 1172.

À la suite de la bataille de Las Navas de Tolosa en 1212, les Almohades sont affaiblis et leur empire se morcelle au profit des rois des Taïfas en al-Andalus des Zianides du Maghreb Central et des Hafsides, et voit l'émergence des Mérinides au Maghreb al-Aksa qui prennent Fès en 1244. Les Almohades, qui doivent désormais payer tribut aux Mérinides et ne contrôlent plus que la région de Marrakech, sont finalement éliminés par ces derniers en 1269.

Other Languages
Alemannisch: Almohaden
aragonés: Almuades
العربية: الموحدون
asturianu: Imperiu almohade
azərbaycanca: Əlmüvəhhidilər
تۆرکجه: موحدون
български: Алмохади
brezhoneg: Almohaded
čeština: Almohadové
Cymraeg: Almohadiaid
Deutsch: Almohaden
Ελληνικά: Αλμοάδες
Esperanto: Almohadoj
فارسی: موحدون
suomi: Almohadit
hrvatski: Almohadi
magyar: Almohádok
Bahasa Indonesia: Muwahhidun
italiano: Almohadi
ქართული: ალმოჰადები
Taqbaylit: Imweḥḥden
Lingua Franca Nova: Almohade
lietuvių: Almochadai
Bahasa Melayu: Al-Muwahhidun
norsk: Almohadene
occitan: Almoads
polski: Almohadzi
پنجابی: دولت موحدین
português: Califado Almóada
русский: Альмохады
sicilianu: Almohadi
srpskohrvatski / српскохрватски: Almohadi
Simple English: Almohad
slovenščina: Almohadi
српски / srpski: Алмохади
svenska: Almohader
Türkçe: Muvahhidler
українська: Альмохади