Allemand

Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue allemande. Pour les autres significations, voir Allemand (homonymie).
Allemand
Deutsch
Pays Allemagne, Autriche, Belgique, Liechtenstein, Luxembourg, Suisse, Pologne, Roumanie, Namibie, Brésil, Danemark.
Nombre de locuteurs 95 [1] - 100 millions [2] (langue maternelle)
75 - 100 millions (langue étrangère) [1]
Nom des locuteurs germanophones
Typologie V2 et SOV, flexionnelle, accusative, accentuelle, à accent d'intensité
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de l'Allemagne  Allemagne
Drapeau de l'Autriche  Autriche
Drapeau de la Belgique  Belgique
Drapeau du Liechtenstein  Liechtenstein
Drapeau du Luxembourg  Luxembourg
Drapeau de la Suisse  Suisse
Trentin-Haut-Adige Trentin-Haut-Adige ( Italie)

Voïvodie d'Opole Voïvodie d'Opole ( Pologne)

Blumenau Blumenau
Santa Catarina  Santa Catarina
( Drapeau du Brésil  Brésil)

Drapeau de la Namibie  Namibie (langue coofficielle régionale)

Drapeau du Vatican  Vatican (langue officielle de la garde suisse pontificale)
Régi par Conseil pour l'orthographe allemande  (de) uniquement pour l' allemand standard (Standarddeutsch)
Codes de langue
ISO 639-1 de
ISO 639-2 ger, deu
ISO 639-3 deu
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF de
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme (voir le texte en français) :

Artikel 1

Alle Menschen sind frei und gleich an Würde und Rechten geboren. Sie sind mit Vernunft und Gewissen begabt und sollen einander im Geist der Brüderlichkeit begegnen.
Carte

Carte de la germanophonie.
  •      langue maternelle
  •      langue co-officielle
  •      langue importante,
    « langue nationale » ou
    langue de culture
  •      minorités germanophones

L’allemand (Deutsch en allemand, prononcé [ ˈ d ɔ ʏ t ʃ ] Prononciation du titre dans sa version originale  Écouter) est l'une des langues indo-européennes appartenant à la branche occidentale des langues germaniques. Du fait de ses nombreux dialectes, l'allemand constitue dans une certaine mesure une langue-toit (Dachsprache).

Son histoire, en tant que langue distincte des autres langues germaniques occidentales débute au haut Moyen Âge, lors de la seconde mutation consonantique.

De nos jours, ses locuteurs, appelés «  germanophones », se répartissent principalement, avec près de 100 millions de locuteurs, en Europe, ce qui fait de leur langue la plus parlée au sein de l' Union européenne (UE).

Le statut légal de l'allemand en Europe
Locuteurs germanophones par pays dans l'Union Européenne et quelques pays voisins.
  •      Noir : langue maternelle
  •      Marron foncé : ≥ 50 %
  •      Marron : 20-49 %
  •      Rouge : 10-19 %
  •      Rouge clair : 5-9 %
  •      Rose : < 5 %
  •      Gris : N/A

Répartition géographique

L'allemand n'est langue officielle d'aucun État fédéré des États-Unis malgré une assertion récurrente fondée sur une confusion historique [3].

Langues dérivées

  • Le yiddish est une langue dérivée du moyen-haut-allemand médiéval, dans lequel ont été introduits des mots d'origine slave ou hébraïque.
  • L' unserdeutsch et le Küchendeutsch sont un créole et un pidgin respectivement formés à partir d'un lexique allemand.
  • Le suisse allemand : les Suisses parlent de multiples dialectes germaniques, parfois assez différents entre eux. En revanche, les documents officiels, la presse, l'édition et l'enseignement utilisent principalement l'allemand standard (comme c'est le cas pour le français et l'italien).