Alex Türk

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Türk.
Alex Türk
Image illustrative de l'article Alex Türk
Fonctions
Sénateur du Nord

(25 ans)
Élection27 septembre 1992
Réélection23 septembre 2001
25 septembre 2011
Groupe politiqueRASNAG
Conseiller général du Nord
Élu dans le canton de Lille-Centre

(5 ans, 4 mois et 25 jours)
PrédécesseurChristian Decocq (RPR)
SuccesseurMartine Filleul (PS)
Conseiller régional de Nord-Pas-de-Calais

(9 ans et 6 jours)
Réélection16 mars 1986
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissanceRoubaix (Nord)
NationalitéDrapeau de France Français
Parti politiqueRPR
DVD
Diplômé deUniversité de Lille
ProfessionMaître de conférences en droit public

Alex Türk, né le à Roubaix, est un homme politique français.

Biographie

Alex Türk a suivi une formation juridique : il est docteur en droit[1]. Il est également diplômé d'études supérieures de droit public et de sciences politiques. En 1978, il est assistant parlementaire, élu au conseil municipal et nommé premier adjoint au maire de Marcq-en-Barœul en 1983. En mars 1983, il est élu au conseil régional de la région Nord-Pas-de-Calais et est réélu à ce poste le 16 mars 1986. En 1985, il devient maître de conférences en droit public à la faculté de droit de l'université de Lille II. Il est chargé de cours à l'Institut d'études politiques de Lille de 1991 à 1994. De 1989 à 1995, il fut conseiller municipal de la ville de Lille.

Il est aussi conseiller général du Nord du canton Lille-centre.

Il a été élu sénateur le 27 septembre 1992, réélu le 23 septembre 2001 puis le 25 septembre 2011[2]. Il est membre de la Commission des lois du Sénat depuis 1992. Il devient vice-président de la CNIL en 2002, puis président depuis le 3 février 2004. Il quitte la CNIL en septembre 2011 à cause de la loi sur le cumul des mandats. Pendant cette période, il obtient des différents gouvernements en place un renforcement notable des effectifs de la CNIL, ce qui lui permet notamment de créer un service dédié à l'activité de contrôle et de renforcer l'expertise informatique de l'autorité qu'il préside. Il s'engage également afin que la CNIL soit plus proche du terrain, notamment en multipliant les déplacements en régions.

Il a également été président de l'autorité de contrôle Schengen de 1995 à 1997, président de l'Autorité de contrôle commune des fichiers d'Europol de 2000 à 2002 et président de l'autorité d'EURODAC depuis décembre 2002.

Alex Türk est également chargé de cours à la Faculté Libre de Droit (FLD), ainsi qu'à l'European School of Political and Social Sciences (ESPOL) au sein de l'Université Catholique de Lille, où il enseigne le droit constitutionnel en première année de Licence.

Il soutient Alain Juppé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[3].

Other Languages
English: Alex Türk
русский: Тюрк, Алекс