Alain Rey

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rey.
Alain Rey

FranceXXe siècle, XXIe siècle

Portrait de Alain Rey
Alain Rey au Salon du livre de Paris 2014.
Biographie
Naissance (89 ans)
à Pont-du-ChâteauVoir et modifier les données sur Wikidata
NationalitéDrapeau de la France français
Thématique
FormationUniversité de ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
ProfessionLexicographe (d) et linguiste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
EmployeurFrance Inter, Europe 1 et Dictionnaires Le RobertVoir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principalesDictionnaire alphabétique et analogique
Dictionnaire historique de la langue française
DistinctionsCommandeur des Arts et des Lettres‎ (d), chevalier de l'ordre national du Québec‎ (d) (), prix de la langue française, officier de la Légion d'honneur (d), commandeur de l'ordre national du Mérite (d) et chevalier de la Légion d'honneur‎ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alain Rey est un linguiste et lexicographe français né à Pont-du-Château (Puy-de-Dôme) le . Il est le rédacteur en chef des publications des éditions Le Robert.

Alain Rey est un observateur de l'évolution de la langue française. Il incarne, à l'instar du Robert, une langue française moderne[1], n'hésitant pas à inclure dans ses dictionnaires du verlan ou des régionalismes[2]. S'il n'est pas universitaire, il a cependant joué un rôle majeur dans le développement de la terminologie, de la lexicologie, de l'histoire du vocabulaire, de la sémantique historique et de l'histoire culturelle des dictionnaires. Il a participé à de très nombreux colloques et publié un très grand nombre d'articles.

Biographie

Après des études de science politique, de lettres et d'histoire de l'art à la Sorbonne, il fait son service militaire dans les tirailleurs tunisiens.

Installé en Algérie, il répond en 1952 à une petite annonce de Paul Robert qui cherche des linguistes pour faire un dictionnaire. Alain Rey devient son premier collaborateur pour le Dictionnaire alphabétique et analogique. Durant cette période, il rencontre Josette Debove qui travaille dans la même équipe. Ils se marient en 1954. En 1964 sort le tout premier dictionnaire Le Robert, suivi du Petit Robert en 1967.

Alain Rey rédige et dirige ensuite les différents dictionnaires des éditions Robert : le Petit Robert (1967), le Micro Robert, le Petit Robert des noms propres (1974), le Dictionnaire des expressions et locutions (1979), le Grand Robert de la langue française en 9 volumes (1985), le Nouveau Petit Robert de la langue française (1993), et le Dictionnaire historique de la langue française (1992). En 2005, il publie le Dictionnaire culturel en langue française. Cette « Reyvolution » culturelle a demandé plusieurs années de travail aux auteurs de cet ouvrage (parmi lesquels Jacques Le Goff et Régis Debray) et à lui-même.

Dans un souci de démocratisation, il fait partager sa passion dans les médias. Entre 1993 et 2006, il conclut la matinale de France Inter, dans une chronique intitulée Le Mot de la fin, où il décortique les vocables de la langue, et aime souvent à traiter de la politique sous son œil libertaire. Il est mis à l'écart à la rentrée 2006. Pour plusieurs, c'est le signe d'une volonté de la part de la direction de rajeunir l'antenne, mais aussi peut-être d'en lisser le propos[3]. Sa dernière chronique, le , est consacrée au mot « salut ».

Entre 2004 et 2005, il présente également une chronique Démo des Mots après le journal de 20 heures de France 2 dans laquelle il explique l'origine, l'évolution et les dérivés des mots liés à l'argent.

Le ministre de la Culture et de la Communication lui décerne fin 2005 le titre de commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Par ailleurs, Alain Rey est signataire de l'Appel à la vigilance contre le néocréationnisme et les intrusions spiritualistes en science[4], publié en France à la fin de l'année 2005.

Pendant la saison 2007-2008, il participe régulièrement à l'émission hebdomadaire de Laurent Baffie, C'est quoi ce bordel ?, sur Europe 1 le dimanche matin, expliquant là encore l'origine et l'explication de certains mots et expressions.

Depuis plusieurs années, Alain Rey tient une chronique dans Le Magazine littéraire, intitulée Le dernier mot. Il y décrypte un terme de la langue française, bien souvent en liaison avec l'actualité.

Alain Rey est membre de la Commission générale de terminologie et de néologie, dont il est le seul linguiste[5].

Il soutient François Hollande, le candidat PS à l'élection présidentielle de 2012[6].

Il apparaît régulièrement dans les médias comme spécialiste de langue française (Le Petit Journal[Quand ?], La Bande originale en 2014, mais aussi en 2017 et 2018 dans une vidéo du youtubeur Squeezie, où apparaissent également les rappeurs Bigflo et Oli[7],[8],[9],[10]

Other Languages
English: Alain Rey
español: Alain Rey
eesti: Alain Rey
română: Alain Rey