Akihabara

Akihabara
(秋葉原 ?)
Akihabara Electric Town
Akihabara Electric Town
Administration
Pays Drapeau du Japon  Japon
Ville Tokyo
Géographie
Coordonnées 35° 41′ 54″ Nord, 139° 46′ 20″ Est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 14.svg
Akihabara
(秋葉原 ?)

Géolocalisation sur la carte : Tokyo

Voir la carte administrative de Tokyo
City locator 14.svg
Akihabara
(秋葉原 ?)

Géolocalisation sur la carte : Tokyo

Voir la carte topographique de Tokyo
City locator 14.svg
Akihabara
(秋葉原 ?)

Akihabara (秋葉原 ?) est un quartier de Tokyo situé à cheval sur les arrondissements de Chiyoda et de Taitō. Il est célèbre pour ses très nombreuses boutiques d' électronique et pour les mangas qui s'y trouvent. Il est connu dans le monde sous le nom de Akihabara Electric Town (秋葉原電気街, Akihabara denki-gai ?). Le centre de ce quartier est la gare d'Akihabara.

Histoire

Après un terrible incendie qui dévasta une grande partie de Tokyo en 1870, les autorités décidèrent de créer une zone défrichée au nord-est du palais impérial pour le protéger d'un nouveau risque d'incendie. On y construisit un sanctuaire dédié à une divinité protégeant les hommes contre le feu. Au fil du temps, cette vaste zone inhabitée finit par être envahie par les arbres et à l'automne elle fut bientôt recouverte de feuilles mortes qui lui donnèrent son nom de « champ de feuilles d'automne » (Akiba-no-hara) [1]

La construction d'une station de métro sur ce site en 1890 lui permit finalement de se développer. Le quartier, détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, fut par la suite investi par des étudiants des environs qui s'installèrent à même la rue ou dans de petites échoppes pour vendre des radios et autres appareils électriques qu'ils façonnaient avec les surplus que l'armée leur bradait. Ainsi naquit le marché de l'électronique, qui ne cessa de croître, grâce notamment au boom de l'électroménager des années 1960, puis de l'informatique dans les années 1980.

Les trois kanji (caractères japonais d'origine chinoise) qui composent le nom de Akiba-no-hara peuvent aussi se lire Akihabara. C'est cette dernière lecture, plus courte, qui s'imposa dès le début du siècle – les habitués l'appellent aussi Akiba [2].

Le , un déséquilibré blesse dix-sept personnes, dont sept mortellement. Cet événement est connu sous le nom de massacre d'Akihabara.

Other Languages
العربية: أكيهابارا
azərbaycanca: Akihabara
български: Акихабара
català: Akihabara
Deutsch: Akihabara
English: Akihabara
Esperanto: Akihabara
español: Akihabara
euskara: Akihabara
فارسی: آکیهابارا
suomi: Akihabara
magyar: Akihabara
Bahasa Indonesia: Akihabara
italiano: Akihabara
日本語: 秋葉原
한국어: 아키하바라
lietuvių: Akihabara
македонски: Акихабара
Bahasa Melayu: Akihabara
Nederlands: Akihabara
polski: Akihabara
português: Akihabara
русский: Акихабара
Simple English: Akihabara
svenska: Akihabara
українська: Акіхабара
Tiếng Việt: Akihabara
吴语: 秋叶原
中文: 秋葉原
文言: 秋葉原
粵語: 秋葉原