Ahmed Ben Bella

Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.

Ahmed Ben Bella
احمد بن بلة
Illustration.
Ahmed Ben Bella en 1964.
Fonctions
Président de la République algérienne démocratique et populaire

(1 an, 9 mois et 4 jours)
GouvernementBen Bella II et III
PrédécesseurFerhat Abbas (président de l'Assemblée nationale constituante)
SuccesseurHouari Boumédiène (président du Conseil de la Révolution)
Président du Conseil des ministres
(chef de l'État)

(11 mois et 19 jours)
Chef de l'ÉtatFerhat Abbas (président de l'Assemblée nationale constituante)
GouvernementBen Bella I
PrédécesseurPoste créé
SuccesseurMohamed Abdelghani (indirectement, Premier ministre)
Président du Front de libération nationale

(2 ans, 8 mois et 23 jours)
PrédécesseurFerhat Abbas
SuccesseurHouari Boumédiène
Ministre des Affaires étrangères
(intérim)

(5 mois et 7 jours)
PrésidentLui-même
GouvernementBen Bella I
PrédécesseurMohamed Khemisti
SuccesseurAbdelaziz Bouteflika
Ministre d'État
Vice-président du Gouvernement provisoire de la République algérienne

(3 ans, 10 mois et 3 jours)
PrésidentFerhat Abbas
Omar Oussedik
Benyoucef Benkhedda
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissanceMaghnia (Algérie)
Date de décès (à 95 ans)
Lieu de décèsAlger (Algérie)
NationalitéDrapeau de l'Algérie Algérienne
Parti politiqueFront de libération nationale (FLN)
ReligionIslam sunnite
RésidencePalais d'El Mouradia (Alger)

Signature de Ahmed Ben Bellaاحمد بن بلة

Ahmed Ben Bella
Chefs de gouvernement algériens
Présidents de la République algérienne
démocratique et populaire
Les principaux dirigeants du FLN (de gauche à droite : Mohamed Khider, Mostefa Lacheraf, Hocine Aït Ahmed, Mohamed Boudiaf et Ahmed Ben Bella) après leur arrestation du 22 octobre 1956.
Ben Bella et Nasser en 1962
Les présidents Abdelaziz Bouteflika, Ahmed Ben Bella et Houari Boumediene (respectivement premier, troisième et quatrième à droite).

Ahmed Ben Bella[1](en arabe : احمد بن بلة), né officiellement le à Maghnia près de Tlemcen en Oranie, au nord-ouest de l'Algérie (alors département français) et mort le à Alger[2], est un combattant de l'indépendance algérienne et un homme d'État algérien. Il est président du Conseil des ministres de 1962 à 1963 puis le premier président de la République de 1963 à 1965.

Ben Bella est un des neuf « chefs historiques » du Comité révolutionnaire d'unité et d'action (CRUA), à l'origine du Front de libération nationale (FLN), parti indépendantiste algérien. Il est arrêté pendant la guerre d'Algérie mais prend part à l'indépendance du pays à la tête du FLN et devient le premier président de la République algérienne le , poste qu'il cumule avec celui de Premier ministre. Il occupe cette dernière fonction depuis le .

Il est renversé par le coup d’État du 19 juin 1965 mené par son vice-Premier ministre, le colonel Houari Boumédiène.

Other Languages
العربية: أحمد بن بلة
asturianu: Ahmed Ben Bella
Bikol Central: Ahmed Ben Bella
български: Ахмед Бен Бела
brezhoneg: Ahmed Ben Bella
bosanski: Ahmed Ben Bella
čeština: Ahmed Ben Bella
Esperanto: Ahmed Ben Bella
español: Ahmed Ben Bella
hrvatski: Ahmed Ben Bella
Bahasa Indonesia: Ahmad bin Billah
italiano: Ahmed Ben Bella
日本語: ベン・ベラ
Basa Jawa: Ahmad bin Billah
Lëtzebuergesch: Ahmed Ben Bella
لۊری شومالی: احمد بن بلا
Malagasy: Ahmed Ben Bella
مازِرونی: احمد بن بلا
Nederlands: Ahmed Ben Bella
português: Ahmed Ben Bella
Runa Simi: Ahmed Ben Bella
Simple English: Ahmed Ben Bella
slovenščina: Ahmed Ben Bella
српски / srpski: Ахмед ибн Бела
Türkçe: Ahmed bin Bella
українська: Ахмед Бен Белла
Tiếng Việt: Ahmed Ben Bella
Yorùbá: Ahmed Ben Bella