Accident vasculaire cérébral

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AVC et ACV.
Accident vasculaire cérébral
Description de cette image, également commentée ci-après
Scanner cérébral montrant un accident vasculaire cérébral ischémique de l'hémisphère droit (partie sombre à gauche de l'image)
SpécialitéNeurologie et neurochirurgieVoir et modifier les données sur Wikidata
CISP-2K90Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10I60 à I69
CIM-9430 à 438
OMIM601367
DiseasesDB2247
MedlinePlus000726
eMedicine1159752, 1916852, 1916662 et 323662Voir et modifier les données sur Wikidata
eMedicineneuro/9  emerg/558emerg/557pmr/187
MeSHD020521

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Un accident vasculaire cérébral (AVC), anciennement accident cérébro-vasculaire (ACV) et populairement appelé attaque cérébrale, infarctus cérébral ou congestion cérébrale, est un déficit neurologique soudain d'origine vasculaire causé par un infarctus ou une hémorragie au niveau du cerveau[1]. Le terme « accident » souligne l'aspect soudain ou brutal des symptômes, mais dans la plupart des cas les causes de cette affection sont internes (liées à l'âge, l'alimentation ou l'hygiène de vie, notamment).

Les symptômes varient beaucoup d'un cas à l'autre selon la nature de l'AVC (ischémique ou hémorragique), l'endroit et la taille de la lésion cérébrale : aucun signe remarquable, perte de la motricité, perte de la sensibilité, trouble du langage, perte de la vue, perte de connaissance, décès.
Les symptômes sont brutaux : ils apparaissent en quelques secondes. Ils peuvent disparaître assez rapidement ; s'ils disparaissent dans l'heure on parle d'AIT[2], s'ils perdurent plus d'une heure on parle d'AIC[3]. En cas de survie, le processus de récupération (encore mal compris) passe par une phase de récupération spontanée durant de quelques semaines à quelques mois, suivie d'une période d'évolution plus lente, de plusieurs années.

Dans les pays occidentaux — Europe, États-Unisetc. — un individu sur 200 est atteint d'un accident vasculaire cérébral chaque année (120 000 en France). 80 % de ces cas sont des ischémies et 20 % des hémorragies. La probabilité d'AVC ischémique augmente avec l'âge, tandis que la probabilité de faire un AVC hémorragique est indépendante de l'âge[réf. nécessaire].

L'AVC est la première cause de handicap physique de l'adulte et la deuxième cause de décès dans la plupart des pays occidentaux[4].

Other Languages
Afrikaans: Beroerte
Alemannisch: Schlaganfall
العربية: سكتة
অসমীয়া: ষ্ট্ৰ'ক
azərbaycanca: İnsult
башҡортса: Инсульт
žemaitėška: Insūlts
беларуская: Інсульт
беларуская (тарашкевіца)‎: Інсульт
български: Инсулт
বাংলা: স্ট্রোক
bosanski: Moždani udar
Cebuano: Estrok
kaszëbsczi: Szlach mùskù
Cymraeg: Strôc
dansk: Apopleksi
Deutsch: Schlaganfall
ދިވެހިބަސް: ސްޓްރޯކް ޖެހުން
English: Stroke
Esperanto: Apopleksio
eesti: Insult
فارسی: سکته مغزی
føroyskt: Apopleksi
Gaeilge: Stróc
galego: Ictus
עברית: שבץ מוחי
hrvatski: Moždani udar
հայերեն: Կաթված
Bahasa Indonesia: Strok
íslenska: Heilablóðfall
italiano: Ictus
日本語: 脳卒中
Patois: Schruok
Basa Jawa: Stroke
ქართული: ინსულტი
қазақша: Инсульт
한국어: 뇌졸중
Кыргызча: Инсульт
lingála: AVC
lietuvių: Insultas
latviešu: Insults
македонски: Мозочен удар
Bahasa Melayu: Angin ahmar
မြန်မာဘာသာ: လေဖြတ်ခြင်း
Plattdüütsch: Slaganfall
norsk nynorsk: Hjerneslag
norsk: Hjerneslag
ଓଡ଼ିଆ: ଷ୍ଟ୍ରୋକ
ਪੰਜਾਬੀ: ਸਟਰੋਕ
Kapampangan: Stroke
polski: Udar mózgu
پنجابی: سکتہ
русский: Инсульт
سنڌي: اڌ رنگ
srpskohrvatski / српскохрватски: Moždani udar
Simple English: Stroke
slovenščina: Možganska kap
српски / srpski: Мождани удар
svenska: Stroke
Kiswahili: Kiharusi
Tagalog: Stroke
Türkçe: İnme
татарча/tatarça: Инсульт
тыва дыл: Инсульт
українська: Інсульт
اردو: سکتہ
oʻzbekcha/ўзбекча: Insult
vèneto: Ictus
Winaray: Stroke
მარგალური: ინსულტი
ייִדיש: אנפאל
Vahcuengh: Mauhfung
中文: 中風
Bân-lâm-gú: Tiòng-hong
粵語: 中風