Accident aérien

Un Boeing 737 d'Air Guinée Express accidenté le
Le vol 1549 US Airways finit sa course dans le fleuve Hudson

Un accident aérien est un événement lié à l'utilisation d'un aéronef et qui entraîne le décès ou des blessures graves à une ou plusieurs personnes ou des dommages irréparables à la structure de l'appareil. Un événement qui met en cause la sécurité des vols sans conséquences sérieuses est considéré comme incident aérien.

Le terme catastrophe aérienne est utilisé par les médias, en particulier pour les accidents impliquant un avion de ligne.

Les États peuvent établir une autorité chargée d'assurer la sécurité des vols et les enquêtes en cas d'accident. Ces agences, ainsi que quelques organismes non-gouvernementaux, maintiennent des bases de données dont l'objectif est de faire progresser la sécurité.

L'élaboration de statistiques regroupant les accidents aériens en fonction de divers critères permet de sensibiliser les constructeurs, les exploitants, les équipages, les contrôleurs aériens, les services de maintenance, etc en identifiant les causes primaires ou secondaires des accidents.

  • destruction de la cellule en vol : collision entre deux avions, défaut structurel majeur, incendie, attentat terroriste, interception par la Défense aérienne du pays survolé, etc.
  • destruction de la cellule par impact au sol (en anglais « crash ») : erreur de navigation et percussion d'un obstacle, incident mécanique grave obligeant le pilote à tenter un atterrissage de fortune, etc.
  • accidents au sol : collision entre un avion en phase de décollage ou d'atterrissage avec un autre avion ayant pénétré sur la piste, etc.

La grande majorité des accidents concerne l'aviation générale mais les médias et le public s'intéressent essentiellement aux accidents impliquant des avions de ligne. Entre le 1er janvier 2010 et le 6 août 2014[réf. insuffisante], il y aurait eu près de 3 500 morts sur un total de 5 milliards de passagers[1].

Sommaire

Other Languages