Absorption interstellaire

Loi d'extinction interstellaire standard depuis les rayons X jusqu'à l'infrarouge proche. Est représentée l'extinction en magnitudes en fonction de la longueur d'onde pour une extinction visuelle = 1 mag. Les données proviennent de Morrisson & McCammon (1984) ; Cardelli et al. (1989) et Ryter (1996).

En astronomie, l’extinction interstellaire désigne la quantité de lumière absorbée et diffusée par le gaz et les poussières du milieu interstellaire le long d'une ligne de visée depuis un objet céleste donné. C’est un effet fortement chromatique : dans le spectre visible, l’extinction est plus importante pour le bleu que le rouge et l'on note un rougissement. Le dérougissement est l’opération qui consiste à ôter par le calcul les effets de l'extinction sur une observation. Ce phénomène est évoqué intuitivement par Tycho Brahe et le rougissement décrit par William Herschel[1].

Other Languages